La vie est cruelle. Et après ? /7/

Voilà maintenant 2 ans que Meldy et Rinn s'étaient installé dans un Powerless Humans. Meldy avait réussi à se faire embaucher dans un restaurant en tant que serveuse et Rinn était devenu bûcheron. Ils avaient tout les deux 17 ans. Meldy pensait souvent à ses frères et à ses parents. Nash était bloqué à 20 ans, Haru avait le même âge qu'elle, Lucy devait avoir 27 ans et Natsu 28. cela faisait 2 ans qu'elle mentait à son patron et au village. Tout le monde connaît tout le monde, ici. Aujourd'hui, elle était de service. Elle venait de servir Ôgai, un jeune garçon humain aux cheveux bruns et aux yeux chocolat. Un peu comme les siens, après tout. Meldy venait de déposer la commande de Ôgai quand quelqu'un poussa la porte et fit retentir la clochette. Meldy se redressa, se retourna et adressa un sourire amical au nouvel arrivant. Il avait un pantalon ample et long, des chaussures noires, une veste blanche et une cape. Il avait une capuche sur la tête, de sorte qu'on ne pouvait apercevoir son visage.

- Bonjour ! Vous-

Meldy n'eut pas le temps de réagir qu'elle se retrouva plaquée au mur, les pieds ne touchant plus le sol. L'homme l'avait empoignée par le col de son uniforme de travail. La vitesse à laquelle il se déplaçait ne passa pas inaperçue aux yeux de la jeune fille. Les personnes présentes dans la pièce ne bougèrent pas, sous le choc. En allant trop vite, la capuche du visiteur tomba. Elle libéra des cheveux en piques sur la tête. Blonds. Les cheveux étaient blonds, presque dorés. Le jeune homme garda la tête baissée puis s'apercevant que sa capuche était tombée, il releva la tête. Il avait des yeux vert émeraude.

- H...Haru...

- Mel, je vais appeler la police.

- N...Non...Je le connais, merci Sango.

Haru resserra son emprise sur sa s½ur. Elle le regarda fixement. Si ce n'était pas son frère, elle en serrait sûrement tombée amoureuse.

- Haru, dehors s'il-te-plaît. On va dehors. Il y a pleins de gens normaux ici.

Haru lâcha Meldy et sortit sans un mot.

- Sango, je peux...?

- ...Oui oui, vas-y...

- Merci.

Meldy retira son tablier puis sortit. Haru était appuyé contre le mur du restaurant. Meldy se dirigea automatiquement vers la forêt. Haru lui saisit l'avant-bras et la serra très fort. La jeune fille grimaça, il lui faisait mal.

- Tu vas où là ?

- Dans la forêt.

- Tu y crois vraiment, toi. Je sais que ton copain glaçon est là-bas.

Meldy n'eut pas le temps de répliquer que son frère l'entraîna à l'opposé de la forêt. Il la lâcha en la poussant. Meldy tomba dans l'herbe.

- Tu veux qu- !!!

Haru venait de l'immobiliser. Il s'approcha d'elle et la souleva.

- Où est-il ?

Meldy ne pouvait répondre. Il relâcha son étreinte.

- Qui ça ?

Il la gifla. Meldy se laissa faire.

- Ne joue pas avec moi !! OÙ EST-Il ???!!!

- Qui ?! Tu parles de qui ?!

- Natsu !! Où est-il ?!

- J'en sais rien ! Ça fait deux ans que je l'ai pas vu ! Ni lui, ni Nash !

- Menteuse !!

Il libéra Meldy avant de prendre une grande inspiration.

- Cro !!

- Kro ?

Un esprit très ressemblant à Kro apparut. Il avait juste les couleurs qui n'étaient pas les mêmes.

- Kro, qu'est-ce-que tu fais là ?! Vas-t-en !

- Cro ne t'obéira pas. Ce n'est pas ton esprit. Cro, analyse les EM et neutralise
les !

Ce Kro là ''s'endormit'', comme celui de Meldy. Sauf que ce n'était pas le sien. Soudain, elle put voir apparaître les ailes de Haru. Elles étaient blanches. Contrairement aux siennes.

- Hurlement...Du dragon !!

Meldy se prit l'attaque. Sauf que ça n'eut aucun effet. Haru se précipita sur sa s½ur. Ils se retrouvèrent projetés au sol sous le poids du garçon. Meldy gonfla ses joues.

- Les pensées noires des étoiles blanches !!

Haru s'éloigna en bondissant.

- La...La magie ancestrale ?! Comment...?

Meldy se releva. Haru n'en était que plus furieux.

- Leo !!

Un autre esprit apparut. Cro disparut instantanément. Meldy était angoissée. Cet esprit...

- L...Loki ?

- Pour te servir, princesse.

Loki était apparut derrière elle. Meldy le regarda avec un air si perdu que celui-ci en eut un pincement au c½ur.

- Vous êtes des jumeaux. Et en fait, il est fort possible que vous ayez les mêmes pouvoirs magiques. Et si tes esprits sont quasiment les mêmes que les siens, c'est parce que c'est possible que...Enfin...Il y ai eut un...Problème.

- Un problème ?

Haru écoutait les paroles de l'esprit avec peur.

- Que ce soit toi qui ai hérité du gène angélique et que ce soit lui qui ai hérité du gène démoniaque.


- Menteur !!

Leo se précipita sur Loki. Il lui asséna un coup de poing dans l'estomac, tellement fort que Loki cracha quelques gouttes de sang.

- Loki !!

- Tu mens ! Makarov a affirmé que Haru était bel et bien un ange ! C'est elle, le démon !

Leo allait donner un autre coup à Loki mais Meldy s'interposa. Elle voltigea avant de s'écraser contre un arbre.

- Princesse !

- Meldy !

Meldy se releva tant bien que mal. Sa lèvre saignait et elle s'était ouverte au front. Elle voyait un peu flou mais elle avait bien reconnut la voix qui l'avait appelé. C'était son frère.

- Ha...Haru ?

- Leo ! Dégage ! Hors de ma vue ! Dégage !

Leo lança un regard noir à Loki et Meldy avant de disparaître. Haru se précipita vers sa s½ur. Il lui tendit sa main mais Loki le repoussa et l'éloigna de Meldy

- Loki...Arrête...

- ...Tu sais ce que tu fais...

Loki se tourna vers Haru, et se pencha vers lui.

- Tu tentes un truc, je jure que je te tus.

Puis il disparût. Haru resta debout, les bras le long du corps.

- Pourquoi es tu venu ? Et pourquoi tu cherches papa ?

- Je voulais savoir où était Natsu.

- Pourquoi tu ne l'appelles pas ''papa'' ?

- Il a cessé d'être mon père au moment où il nous a abandonné, moi et maman.

- Au fait, elle est où maman ? Elle va bien ?

Haru ne répondit pas. Il baissa la tête, serra les poings, puis les desserra pour enfin les enfoncer dans ses poches.

- Haru ? Où elle est ?

Haru ne répondit toujours pas.

- Haru Dragnir ! Où est Lucy Heartfilia ?!

- ...Morte...

Meldy écarta doucement les yeux, avant de sentir ses genoux flancher. Il cédèrent, mais Haru réussi à ralentir la chute. Meldy se mit à pleurer. Elle était agenouillée dans l'herbe et elle pleurait, au milieu d'une forêt. Haru s'agenouilla à côté d'elle. Meldy posa sa tête dans le creux que formait le cou et les épaules de son frère. Elle pleura à chaude larmes. Haru caressa son dos, tout en veillant que personne ne soit là.

- P...Pourquoi...Tu veux...Trouver...P...Papa ?

- Tu te rappelles la nuit où on s'est séparés ?

Meldy hocha lentement la tête, redoutant la suite.

- Peu de temps après que vous soyez partis, d'autres anges sont arrivés. Et un des huit a put parler parce que maman n'avait pas finit d'effacer sa mémoire. Et il a dit que maman avait enfreins la loi en s'accouplant avec un démon. Et vu qu'elle avait porté la main sur un ange pour protéger un démon, elle a été condamnée à mort. Les anges l'ont tué. Tout ça à cause de lui...C'est à cause de Natsu si maman est morte ! Je ne lui pardonnerais jamais !

- Haru !! Tu racontes n'importe quoi ! Si papa n'était pas partit, je serai morte et Nash aussi !! Il a essayé de sauver notre peau ! Imagine qu'on retrouve maman et toi avec un père pour démon ?! Tu crois sérieusement que les anges vont te laisser vivant ?! Tu es con !! Con de croire ça !!

Haru était choqué. Il ne dit rien. Meldy rapprocha son visage de sien et lui fit un bisou sur la joue. Contact brûlant pour Haru.

- MEL !!!

Meldy s'écarta de son frère pour voir Rinn accourir. Rinn freina brusquement. Un ange ?!

- Je me disais bien que ça sentait fort...

- Je vais t-

- Arrêtez ! Vous êtes incroyables, quand même ! Vous vous connaissez même pas, mais parce que Haru est un ange et Rinn un démon, vous vous détestez ?! On peut dire que Makarov et Ignir ont réussi leur coup, tiens ! Les anges et les démons ne se connaissent pas mais se détestent !

Les deux garçons se regardèrent puis baissèrent les yeux. Rinn se frotta la nuque et Haru regarda partout sauf sa s½ur et le jeune démon près de lui. Meldy n'arrangeait pas les choses pour Haru car elle le fixait. Elle regardait les courbes bien dessinés de son menton et celles de sa mâchoire carré. Il était vraiment très beau. Rinn aussi. Les cheveux de Haru n'avait pas vraiment changés. Ils étaient un peu plus longs, cependant. Ses yeux étaient exactement les mêmes depuis qu'ils s'étaient séparés. Toujours aussi profonds et protecteurs. Comme ceux de Nash. Quant à Rinn, il avait des cheveux bleu foncé, et des yeux bleus tellement profonds et foncés que l'on pourrait s'y perdre. Meldy adorait ses yeux là.

- On fait quoi ?

- Comment ça ?

- Mel, tu veux qu'on retourne à la guilde des Devils Earth ?

- Non. Maintenant que Haru est là, on ne peut pas y aller. Mais j'aimerai revoir Nash et papa.

- Tu ne les a vraiment pas vu depuis 2 ans ?

- Oui. Si je te le dis, c'est que c'est vrai.

- Vous venez ? On rentre à la maison. Au fait Mel, pourquoi ton champ a disparu ?

Les deux Dragnir se regardèrent un long moment.

- Kro a relâché le champ. Mais je vais le faire revenir, t'en fait pas.

Haru se releva et s'éloigna un peu de sa s½ur, comme si elle lui faisait peur. Kro apparut devant Meldy. Elle commença à lui parler.

- Il faut que tu réactives et réanalyses mes EM pour recréer le champ de Force, Kro. S'il-te-plaît.

- Mmm ? Que vois-je ?

L'esprit plissa les yeux en fixant Haru. Celui-ci se sentis mal à l'aise et enfonça ses mains dans ses poches, pour éviter qu'on voie qu'il stressait.

- Mmm...Pourquoi je devrais m'embêter à...Mmm...Canaliser ton énergie, pour que...Mmm...Il la détruise avec...Mmm...Cro ?

- Il ne recommencera pas, promis. Pas vrai Haru ?

- Non. Je ne recommencerai pas.

- Tu vois ? Aller, s'il-te-plaît Kro, je suis crevée, je veux aller au lit rapidement !

- Mmm...Crées ton champ de...Mmm...Force.

Meldy obéit. Ses mains tremblaient sous l'effort car elle était épuisée après cette journée. Haru voulut approcher mais Rinn lui barra le chemin avec son bras. Ils se regardèrent avant de détourner les yeux tout les deux en même temps.

- Mmm...Tes Forces sont de...Mmm...58 EM. C'est...Mmm...Beaucoup moins...Mmm...Puissant qu'avant. Mmm...Demain, il faut que je...Mmm...Réanalyse tes Forces.

- P...Pas de soucis, K...Kro...

- Mmm...Ton champ de...Mmm...Force ne serra pas...Mmm...Fiable à cent pour...Mmm...Cent.

- O...Ok...

Haru appela de sa place. Rinn grimaça en levant les yeux au ciel. Meldy était grande, elle savait ce qu'elle faisait.

- M'sieu Kro, vous pouvez pas combiner plusieurs Forces différentes ?

- Mmm...Non. Je peux...Mmm...Qu'analyser les...Mmm...Forces de mon...Mmm...Maître. Et...Mmm...Tu n'es pas...Mmm...Mon maître.

- T...Tu fatigues...K...Kro ?

- Mmm...Vous ne...Mmm...Me laissez pas...Mmm...Me concentrer...Mmm...Je fatigue...

- D...Dé...Désolée...

- Mmm...Toi aussi...Mmm...Tu fatigues.

- O...Ou...Oui...Tu...As b...Bientôt...T...Ter...Terminé ?

- Mmm...

- Ha...Ha...C...C'est...Ha...B...Bon ?

- Mmm...Je te...Mmm...Souhaite une...Mmm...Bonne nuit. Mmm...À vous...Mmm...Aussi les...Mmm...Garçons.

- Merci.

- Mmm...Prenez soin...Mmm...De Meldy...Mmm...Voulez-vous ?

- Oui.

Dès que Kro disparût, Meldy s'effondra. Les deux garçons accoururent. Elle s'était évanouie car elle n'avait plus de magie.

- Il faut la transporter jusqu'à l'appart'. Aide moi, ange.

- M'appelle Haru, démon.

- Et moi Rinn, crétin.

- T'as dit quoi là, chiure sur pattes ?

- Que t'es con, p'tite merde !

- Mmm...Nmm...Nmn...

Meldy marmonna et tenta de parler, sans succès. Les deux garçons se turent.

- Je la prends sur mon dos.

- Vas-y.

- Aide moi.

Quand ça concerne Meldy Dragnir, Rinn et Haru veulent bien s'entre-aider. Mais sinon...Une vrai guerre entre ces deux là. Rinn marchait devant Haru, qui avait les mains dans les poches, en regardant autour de lui. Rinn portait la jeune démone sur son dos.

- Mon avis, c'est que t'es raide dingue d'elle.

- Elle a dit quelque chose, la p'tite merde ?

- Tu veux savoir ce qu'elle te dit, la merde ?!

- Non, tes paroles ne m'intéressent pas.

- Grrr...

- Tu sais que j'ai un ouïe très développé, je peux entendre tout ce que tu dis.

- Moi aussi, Ducon.

Ils continuèrent à se chamailler jusqu'à ce que Rinn dise qu'ils étaient arrivés. Haru ouvrit la porte d'entrée et appela l'ascenseur. Quand ils furent à l'intérieur, un grésillement se fit entendre. Pendant deux secondes, les ailes et les cornes des deux démons et les ailes de l'ange apparurent avant de disparaître dans un nouveau grésillement. Les deux garçons se regardèrent, puis Haru fixa des yeux inquiets sur sa s½ur. Où tirait-elle toute cette force ? Et pourquoi s'acharner à cacher l'existence de ses ailes et de ses cornes à son entourage ? Elle avait bien les canines qui apparaissaient, non ? L'ascenseur tinta et les portes mécaniques s'ouvrirent. Rinn sortit ses clés et Haru ouvrit la porte. Il déboucha dans un petit couloir aux murs tapissés oranges, et avec plusieurs portes. Deux portes en faces, les plus proches du couloir, était la salle de bains et une chambre avec un lit double, et un peu plus loin, encore deux autres chambres, puis au bout du couloir, la cuisine. Il longea le couloir et en entrant dans la cuisine, il vit un encadrement pour une porte double, mais il n'y avait rien. Cet encadrement sans portes donnait dans un petit salon, avec un canapé gris en face d'une télévision à écran plat. Devant le canapé, une petite table en verre avec des journaux et une télécommande. Une double porte-fenêtre donnait sur un petit balcon. Haru fit demi-tour et vit Rinn entrer dans une des chambres au bout du couloir. Il le suivit. Pendant que Rinn allongeait Meldy dans son lit, il observa la chambre de sa s½ur. Elle était jaune et verte. Les murs en tapisserie verte, le sol en parquet, un tapis jaune, une fenêtre encadrée par des rideaux jaunes, une lampe de chevet verte, un bureau en bois de chêne avec une chaise de bureau en plastique noir et aux coussins jaunes, une étagère avec des livres, un pouf vert et quelques coussins jaunes et verts éparpillés autour. Sur la porte, une petite pancarte avec l'écriture de Meldy, portait son nom et des petits personnages portaient les lettres. Haru s'approcha. Il reconnut sa s½ur qui portait le M, Nash qui portait le E, lui, petit, portant le L, Lucy, jeune, portait le D et Natsu portait le Y. Rinn était en train de se balancer à la première barre du E et Nash lui criait dessus. Loki dormait dans le D. D'autres personnages étaient présents autour du prénom, mais il ne les connaissait pas. Il y avait un démon avec une aile rouge et une bleu, des cheveux rouges et un tatouage autour de l'½il gauche, une fille que ressemblait à Rinn, et cette fille parlait avec une fille aux cheveux bleu clair, des ailes argentés et des yeux marrons. Ces adolescents n'étaient autre que Genkishi, Fumikazu et Ayana. Des adultes regardaient le prénom, il y avait Erza, Gérald, Gajil, Reby, Grey, et Jubia. Bien sûr, Haru n'en connaissait aucun.

- Tu vas rester encore longtemps, planté comme ça ?

- Non.

Haru sortit de la chambre de Meldy et en allant au salon, il y eut un autre grésillement, ce qui fit frissonner les deux garçons. La magie de Meldy était bien instable, à ce moment là.

~***~
La vie est cruelle. Et après ? /7/
[N.d.A]
(鴎外) Ôgai = Offre
(瑚, ou 珊瑚) Sango = Corail

<---/6/
--->/8/
.
La vie est cruelle. Et après ? /7/

Tags : natsu démon - blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.59.14) if someone makes a complaint.

Comments :

  • OneLucyManga

    28/07/2016

    Camille-K1000 wrote: "Salut ! Votre histoire est passionnante à lire mais je pense qu'avec des espacements entre vos dialogues et vos paragraphes cela améliorait la lecture. Je continue votre fiction ! Dites, vous voulez bien devenir mon amie ? (Camille)"

    merci camille pour ce charmant commentaire !! et tu n'as pas besoin de me vouvoyer !! je vais repenser à ton conseil et je vais essayer d'espacer !! bisous !

  • Camille-K1000

    28/07/2016

    Salut ! Votre histoire est passionnante à lire mais je pense qu'avec des espacements entre vos dialogues et vos paragraphes cela améliorait la lecture. Je continue votre fiction ! Dites, vous voulez bien devenir mon amie ? (Camille)

Report abuse