La vie est cruelle. Et après ? /10/

La vie est cruelle. Et après ? /10/

Meldy éternua. Elle leva les mains devant elle, et repoussa l'aile d'ange de son frère. Elle s'assit et s'étira, avant de regarder son frère qui dormait. Soudain, le combat du jour dernier lui revint en mémoire. Et aussi que Rinn avait été électrocuté. La jeune démone se leva précipitamment, en s'éloignant du grand arbre.

- Rinn ! Rinn, où es-tu ?! Rinn !

- Meldy ? Ça va mieux ?

- Haru, où est Rinn ?!

- Euh...Aucune idée.

- Il faut le retrouver !! Rinn !!!

- Meldy, tu dois être fatiguée...Il ne doit pas être loin...

- Comment tu peux dire ça ?! Je me suis évanouie, je sais pas ce qui c'est passé, tu me dis rien, et je devrais ne pas m'inquiéter ? Mais t'es malade ! D'abord, où est Rinn ?!

- Je t'ai déjà dit que j'en savais rien.

- Mais quelqu'un doit savoir ! Kro, il est au courant de tout ! Je vais l'appeler.

- Appelle plutôt Loki, si tu veux avoir des renseignements.

- Pourquoi ?

- Quand tu t'es évanouie, j'ai fait partir tout tes esprits, grâce à mes EM, et Loki est partit en dernier. Il devait nous déplacer à l'abri au cas où d'autres anges viendraient. Et on se retrouve tout les deux, sans Rinn. Pourtant je lui avais dit de le mettre à l'abri, aussi.

- Loki, tu peux venir, s'il-te-plaît ?

- Oui, princesse.

Loki apparut. Il semblait embarrassé.

- Où est Rinn ?

- Avec les anges.

- Quoi ?! Mais...Mais Haru t-

- Écoute, princesse, j'ai commencé à le tirer pour le mettre en sécurité, mais des anges sont arrivés. Et j'ai dut disparaître sinon ils allaient te trouver et ton frère aussi. Et vous serez morts tout les deux.

Meldy tomba par terre. Elle ne comprenait pas pourquoi tout le monde voulait absolument la sauver, alors qu'elle est un démon. Un sale démon, qui mérite de crever, comme tout ceux de sa race.

- Ne pense pas cela, jeune démone.

Meldy se retourna. Un jeune homme aux cheveux châtain clair et aux yeux turquoise, plutôt vert, mais avec des reflets bleus, et dans l'½il gauche, des taches marrons. Il y avait un léger jaune autour de la pupille. Dans l'½il droit, un trait jaune partait de la pupille pour atteindre la limite de l'iris.

- Et vous êtes...?

- Takeru, pour te servir, jeune démone.

- Arrêtez de m'appeler ''jeune démone'' !

- Chef ?
- Oui, tu peux aussi m'appeler comme ça, jeune ange.

- Prends pas la grosse tête, Takeru.

- Vous êtes qui ?

- Takeru, jeune...Mentaliste ? Enfin bref, je peux lire les pensées et je peux vous être utile.

- Dans tes rêves et dans mes pires cauchemars !

- Attends Mel, peut-être qu'il pourrait retrouver Rinn.

- Je ne lui fait pas confiance, princesse.

- Et pourquoi, esprit du lion ?

- Comment tu sais ça, toi ?!

- Je ne suis pas mentaliste pour rien, Mel.

- Qui t'as autorisé à m'appeler Mel, toi ?!

Meldy ne l'aimait vraiment pas. Il ne lui montrait aucune sympathie et il semblait dangereux. Pouvoir lire les pensées des autres et connaître tout des autres, ça pourrait être très dangereux pour retrouver Rinn, surtout dans le repère des anges.

- Allons, allons, je sais qu'on ne se connaît pas, mais tu peux me faire confiance. Si c'était le contraire, j'aurais déjà prévenu les anges.

Il fermait l'½il droit, et fixait Meldy. Elle le regardait méchamment. Qu'il espionne ses pensées ne lui plaisait pas du tout.

- Bon, d'accord, ça ne te plaît pas, j'arrête.

Il ouvrit son ½il droit et Meldy resta bouche-bée. La ligne jaune partant de la pupille jusqu'à l'iris brillait. Au fur et à mesure que Takeru disparaissait de l'esprit de la jeune démone, la lumière s'estompait. Quand la lumière fut tout à fait éteinte, Takeru sourit.

~ Ce n'est pas la seule chose que je sais faire, tu sais.

Meldy se retourna et regarda autour d'elle. Haru la regardait étrangement, et Takeru souriait toujours. Meldy s'approcha de lui. Dans son ½il gauche, les taches marrons brillaient.

- Arrête ! Ou je te frappe !

- Ok, ok, c'est bon...

Les tâches marrons reprirent leur couleur initiale. Meldy, qui tenait Takeru par le col, le lâcha et tourna les talons. Ce type l'énervait au plus au point.

- Viens Haru, on va retrouver Rinn.

- Et lui ?

- Il fait ce qu'il veut, je m'en tape.

Les deux frère et s½ur se dirigèrent vers l'appartement de Meldy et Rinn. Takeru les suivait. Quand Meldy se trouva devant la porte de chez elle, elle se retourna et parla, si ce n'est agressa, à Takeru.

- Tu veux quoi, à la fin ?!

- Je veux t'aider.

- Je t'ai déjà dit non ! Dégage !

- Tu as dit, je cite « Il fait ce qu'il veut, je m'en tape », hors j'ai décidé de t'aider et tu t'en tapes, donc j'ai le droit, je fais ce que je veux.

- Haru, retiens moi, je vais le tuer ! Gh !

Haru venait de l'immobiliser. Il la souleva en l'air, et invita Takeru à entrer. Meldy poussa un cri étouffé.

- Il pourra nous être utile pour retrouver Rinn.

- Grrr...Ha...Che...Mi...Hache mi ! (traduction : Lâche moi !)

- Non, sinon tu le tus, ce serrait dommage.

Il fit entrer Meldy, toujours immobilisée. Il la plaça sur le canapé, en face de lui. Takeru s'assit à côté de la jeune démone. Elle tenta d'esquisser un geste, mais elle ne put bouger.

- Tu as des pouvoirs surnaturels, tu es quoi ? Un ange ou un démon ? Tu n'as pas d'ailes.

- Je suis un Tejina. Un survivant de la tribu des Tatsuya.

- Ils étaient tous comme toi, dans ta famille ?

- Non. Mon père avait les cheveux qui brillaient et qui voltigeaient quand il utilisait son pouvoir. Moi c'est beaucoup plus discret. Ma s½ur, Teru, contrôle aussi ses pouvoirs avec les yeux. Ma mère n'avait pas de pouvoirs.

- Teru ? Mais c'est un nom de garçon !

- C'est un garçon manqué. On croit souvent que c'en est un, d'ailleurs. Elle n'est pas très féminine.

- C'est ta grande ou petite s½ur ?

- Grande.

- Elle est où ?

- Disparue.

- Désolé.

- Pfmourqumoi tchu veuch nmous aiguer ?

- Hein ?

- Elle demande pourquoi tu veux nous aider.

- T'es mignonne.

- Machnors pfmourqumoi ?

- Alors pourquoi, c'est ce qu'elle dit.

- Ben, parce que t'es mignonne. Tu veux aider ton ami sans rien attendre en retour.

- Mnon pfeut fe faichre confianfe ?

- On peut te faire confiance ?

- Oui, si vous me faites confiance en retour. Si j'ai la certitude que vous ne me trahirez pas, je ne vous trahirais pas.

- Ok, alors tu viens avec nous. Mel, je peux te lâcher, ou tu veux encore le tuer ?

Meldy ne répondit pas. Elle fixa longuement Takeru, puis finit par abdiquer. Haru stoppa la pression qu'il exerçait sur elle. Elle se releva lentement.

- Al-

- Stop ! Un mot, et Haru aura ta mort sur la conscience.

- Quoi ?! Mais pourquoi moi ?! C'est ta faute si tu le tus !

- Fallait pas me lâcher.

Meldy sortit du salon, en sentant le regard fixé de Takeru dans son dos. Elle alla dans sa chambre. Elle attrapa un sac et fourra une couette, une lampe torche, des bandages, un flacon d'alcool, des ciseaux, un couteau, un carnet avec un stylo 4 couleurs et une bouteille d'eau. Enfin, elle appela Loki.

- Je fais pas confiance à Takeru. S'il peut lire dans mes pensées, il est dangereux. Tu connaîtrais pas un sortilège contre la ''pénétration de pensées'' ?

- ...Mmm...Oui.

- C'est quoi ?

- Ça s'appelle ''Hiro Haneki Isao''.

- Génial ! Et je peux le renvoyer automatiquement sur qui ?

- Sur...Sur...Plue !

- Plue ? Oui, c'est un bon choix. Je vais lui demander.

Plue apparut devant elle à l'instant où est terminait sa phrase.

- Salut Plue ! Tu accepterais que je dirige un sort sur toi pour contrer une infiltration externe dans ma tête ?

- Plum plum ! Plum plum plum plum ?

- C'est très simple. Un type peu lire mes pensées, mais grâce à ce sort, il ne liras plus les miennes mais les tiennes quand je l'activerai.

- Plum plum plum. Plum.

- Ok, c'est réglé ! Merci, Plue !

Meldy posa sa main sur la tête de Plue, puis récita la formule du sort, avant que Plue ne disparaisse. Puis, elle sortit discrètement de sa chambre, et entra dans la cuisine où Takeru mettait des affaires dans un sac pour partir.

- Toi, puissant esprit ailé, grand esprit ailé, accepte mon souhait de pensées, et exauce le si je le mérite, toi qui as la capacité de le juger. Hiro Haneki Isao.

Vu qu'elle chuchotait, Takeru n'entendit rien, mais Haru croisa les jambes en s'appuyant contre le mur, derrière sa s½ur.

- Hum, hum.

- Ah, Haru...

- Oui, Haru. Et on peut savoir ce que tu fais ?

- Rien. J'ai entendu du bruit dans la cuisine et je voulais savoir ce que c'était, donc je suis allée voir. Et j'ai vu Takeru. Donc voilà.

- C'est tout ? Et tu n'aurais pas, par le plus grand des hasards, récité une
formule ?

- Toi, puissant esprit ailé, grand esprit ailé, accepte mon souhait de pensées, et exauce le si je le mérite, toi qui as la capacité de juger le juger. Hiro Haneki Isao.

Meldy récita la formule à toute vitesse, avant de sauter sur son frère et de lui toucher le front. Elle posa directement la main sur la personne la plus proche.
Takeru. Ça faisait quoi ? Il allait aussitôt être redirigé vers ses propres pensées.

- Qu'est-ce-que t'as fait ?!

- Hiro Haneki Isao...Intelligent...Je ne savais pas que tu connaissais ce sort. Sûrement le lion qui te l'as dite.

- Takeru, qu'est-ce-que ça veut dire ? Grand esprit ailé mérite ?!

- C'est un sort qui contre mes capacités. Je ne plus accéder à vos pensées si la démone active le sort.

- Arrête de m'appeler la démone !! J'ai un prénom !!

- Ah oui, Mlle. Cruche ?!

- M. Trou duc !

- Stop !

- Qu'est-ce-qui nous veut, le marmot ?

Meldy et Takeru échangèrent un regard, avant de se mettre dos à dos, bras croisé, la mine boudeuse. Haru rigola discrètement.

- Quoi ?!

Haru ne put se retenir. Il explosa de rire. Takeru sourit idiotement, en se grattant la tête. Meldy fit la moue, et fourra dans un sac de la nourriture et des bouteilles d'eau. Quand tous les sacs furent prêts, Haru se frotta les mains, trois sacs à ses pieds.

- Bon, on y va ?

~***~
[N.d.A]
(長) Takeru = Chef
(照) Teru = Éclat
(手品) Tejina =Magie/sort (jeter un sort)
(竜也) Tatsuya = Flèche de dragon
(桔 木) Haneki = Esprit ailé
(広) Hiro = Grand, étendu
(勲) Isao = Mérite

<---/9/
--->/11/
.
La vie est cruelle. Et après ? /10/

Tags : natsu démon - blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.134.127) if someone makes a complaint.

Report abuse