Chapitre 8 : Nounou de gamins et arrivés au lycée avec fracas

Il me regarda avec intensité, et au moment où il allait parler, on sonna à la porte. Ouf, sauvée par le gong.
- Tu me caches beaucoup de choses, Lucy Heartfilia. Même à moi, ton petit copain !
Je secouai la tête.
- Tu m'y as obligée. Bon, va ouvrir.
- Ouais. Et tu ferais mieux de te changer, ou Sting et Gajil se poseront des questions, fit-il, désignant ma tenue de l'index, qui se résumée à une chemise blanche et ma jupe bleu marine.
- Merci.
Je me levai, et déposai un baiser sur les lèvres du rose, qui me regardait avec insistance. Une fois que j'eus fait ça, il me sourit et se leva à son tour pour aller ouvrir, tendis que je me précipitai dans ma chambre. Je me changeai précipitamment.


Chapitre 8 : Nounou de gamins et arrivés au lycée avec fracas





Quand je ressortis de ma chambre, j'entendis des rires venir du renfoncement où il y avait la télé et le canapé. Je m'approchai, et saluai Sting et Gajil. Natsu était affalé contre le mur en mangeant des chips, tandis que les deux autres buvaient. Je m'essayai entre les deux garçons, et aussitôt, Sting passa un bras autour de mon épaule. Je l'ignorai.

- Eh, mec, tu fous quoi là ? S'énerva Natsu.

- Calme toi, tu sors pas avec elle si ? Répondit Sting, son bras toujours autour de mon épaule.

Pourvu que Natsu se taise...

- Si.

Je lançai un regard rageur à Natsu, quand Sting me caressa la joue. Je le repoussai.

- Tu me touches, t'es mort, l'avertis-je.

Il rigola, et déposa un bisou sur ma joue. Je me levai et le repoussai, tandis que Natsu lui lança un regard noir en se levant, le menaçant de son poing. Je me dégageai du canapé, poussant Gajil.

- P'tain, fais chier, vous pouvez pas fermer vos gueules là ?

- S'cuse.

Je passai devant la télé, que Gajil regardait fixement, absorbé par le foot qui se déchaînait. J'ouvris la porte de la cuisine, attrapai une pâte à pizza, fis de la sauce de tomate, sortis des champignons et du jambon avec le rappé. Quand j'eus finit, j'enfournai le tout au four et attendit patiemment une quinzaine de minutes. Quand le four tinta, je sortis la pizza fumante et m'installai sur la table en bois. Je mangeai tranquillement quand j'entendis des cris de disputes. J'accourus et vis Natsu sur Sting, en train de se battre, tandis que Gajil hurlait qu'il voulait voir la fin du match tranquillement. Je contournai la table, saisis Natsu par l'oreille et Sting par les cheveux, les séparant.

- Vous avez bientôt finit vos gamineries, oui ?! Bordel, c'est pas possible qu'à votre âge vous vous comportez comme ça !! Alors maintenant vous vous calmez et plus un mot ou c'est directement au lit !! Leurs cirais-je dessus.

Gajil rigola en m'entendant, puis filma la scène avec son portable. Les deux garçons étaient en train de me supplier d'arrêter de leur faire mal. Je les lâchai, puis me penchai vers eux.

- J'entends encore un mot et c'est la fessée déculottée, dis-je en les regardant droit dans les yeux.

- C'est pas de refus, ma belle, dit Sting avec un sourire charmeur.

Je le fusillai du regard tandis que Natsu lui donna un coup de poing dans le bras. Aussitôt, Sting se retourna vers ce dernier en lui envoyant un autre coup de poing. J'attrapai les deux gamins par le col de leurs veste, les forçant à se lever, poussai Natsu dans sa chambre puis emmena Sting dans la chambre d'amis, que je ne considérais plus comme ma chambre.

- Maintenant au lit, il est presque 21 heure ! Si j'entends ne serait-ce qu'un seul mot, tu peux être sûr que demain, personne ne voudra t'approcher tellement que ta gueule sera méconnaissable !

Je claquai la porte derrière moi, sous la caméra de Gajil qui avait coupé le son de la télé. J'ouvris la porte à la volée, puis poussai Natsu dans son lit.

- Même chose que Sting ! Au lit immédiatement ! Sinon tu peux être sûr que notre marché ne tiendra plus ! Un seul mot et je me casse !

- Tu risques de dormir dehors, dans ce cas, dit Natsu doucement, mais assez fort pour que je l'entende.

- Je m'en bats les couilles ! Au lit et que ça saute !

Et je sortis de la chambre en claquant la porte. Gajil filmait toujours. Je m'approchai de lui, et aussitôt, il perdit son sourire.

- Tu dors sur le canapé.

- Et tu vas dormir où ?

- Dans la chambre de Natsu.

- Hein ?! C'était pas une blague, que vous sortez ensemble et tout ?! S'exclama-t-il.

- Non, soupirais-je.

Je finis mon repas, puis rentrai dans la chambre de Natsu, enlevai mon short et enfilai ma chemise à la place de mon T-shirt noir. Puis, je me glissai sous la couette et m'endormis aussitôt. Avant de m'endormir, je me souvins avoir entendu la fin du match que Gajil regardait sur la télé. Quand je me réveillais, il était 3 heure du matin. À cause de...Natsu, qui c'était blotti contre moi dans mon lit. Je le poussai hors du lit, mais à peine deux minutes après il était à nouveau dans mon lit, me serrant contre son torse musclé. Il avait seulement son caleçon et à cette pensée, je rougis. Quand à la douzième fois Natsu revenait dans mon lit, j'abandonnai et le laissa m'enlacer. Il faut dire que son étreinte était douce, chaude et réconfortante. Le lendemain, je me réveillai un peu avant 7 heure. Je sortis des couvertures chaudes et des bras de Natsu pour aller me préparer et je bus un café. Quand je vis qu'il était 7 heure 5, je rentrai à nouveau dans la chambre de Natsu, qui avait la couette à moitié par terre, en position étoile de mer et en caleçon. Je lui lançai un coussin qui traînait par terre. Il se réveilla en sursaut en rouspétant.

- Normalement, un couple ne se réveillerait pas comme ça.

Et il se rendormit. Je poussai un long soupir. Très long. Mais il m'ignora totalement. Je me résignai donc et m'approchai de mon lit, me penchant au dessus de lui, repoussant une de mes mèches de cheveux. Et je déposai un baiser sur les lèvres du rose, qui fit un geste.

- Il est l'heure de se lever, Natsu, dis-je doucement dans le creux de son oreille.

Il s'assit dans mon lit, se frottant les yeux. Je sortis à nouveau, déboulant dans la chambre du blond, ouvrant ses volets, puis le secouai. Il grommelait, puis en me voyant, il me fit un sourire charmeur.

- Prends pas tes rêves pour le réalité. Je suis venue te réveiller, Belle au bois dormant.

Je sortis de la chambre d'amis pour aller réveiller le garçon aux piercings. Quand je voulus aller dans la cuisine pour me préparer mon déjeuner, je vis Natsu, qui portait un jean et une chemise blanche. Ouverte. Laissant apercevoir son torse musclé et finement sculpté. Je le fixais, incrédule. Il sourit espièglement.

- Ben alors Luce, pourquoi tu me regardes comme ça ? Dit-il, avec un regard
faussement innocent.

Je m'approchai de lui et commençai à fermer ses boutons.

- T'allais quand même pas sortir comme ça ?

- Ben pourquoi pas ? T'as peur que d'autres filles me mate à ta place ?

- Raconte pas n'importe quoi, idiot. Et bouge ton cul, on va être en retard, lui lançais-je en allant à la cuisine et en mettant du pain dans le grille-pain.

On finit tant bien que mal à arriver au lycée. Quand je me retrouvai devant la grille, Grey me lança un regard noir, et quand je voulus lui parler, il croisa les bras sur sa poitrine. Je me demandai pourquoi il était de si mauvaise humeur.

- Qu'elle est ton excuse ? Demanda-t-il.

Je le regardai fixement, ne comprenant pas sa question.

- Mon excuse ? Quelle excuse ?

- Disons que je t'ai attendu exactement 23 minutes, mais rien. Encore, si tu m'avais envoyé un sms pour me dire que tu viendrais pas, ok, mais là, rien.

Soudain je compris. Il m'avait attendu chez lui pour que je puisse me changer mais je n'étais pas venue. Tout simplement parce que j'étais chez Natsu.

- Ok, je vais faire simple. Hier, Natsu m'a obligé de dormir chez lui et j'ai complètement zappé de te prévenir. Je suis désolée.

Il me dévisagea un bon moment.

- Tu sors avec lui ?

J'approuvai d'un signe de tête. Il plissa les yeux.

- Et vous avez couché ensemble ?

- Ça va pas, non ?!

Il se mit à rire et me frotta la tête.

- T'es pardonnée. Pour cette fois, fit-il avec un clin d'½il.

J'allais appeler Natsu, quand une fille aux cheveux blancs et courts me bouscula.
 
<---Chap.7
Chap.9--->

Chapitre 8 : Nounou de gamins et arrivés au lycée avec fracas
.

Tags : blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.166.228.35) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Nxtsu

    08/08/2017

    PETILLANTE wrote: "Non-respect à Sting et Natsu qui se sont fait maltraiter par Lucy. "

    Oui xD

  • PETILLANTE

    08/08/2017

    Non-respect à Sting et Natsu qui se sont fait maltraiter par Lucy.

  • Fairy-Fiction-Sabertooth

    08/07/2017

    Bah oui, faut bien le ramener à la réalité ce sale gosse ! '^'

  • Fairy-Fiction-Sabertooth

    08/07/2017

    J'adore la réaction de Lucy PTDR, on dirait une maman ! :')) et après la phrase qu'elle a dit quand elle est aller réveillée Sting, j'étais moooorte :')))

  • Nxtsu

    05/07/2017

    NashiloveNaLu wrote: "😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭Je peux plus lire le chap 9
    😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭
    "

    Si tu dois aller sur la présentation de la fiction !

  • NashiloveNaLu

    05/07/2017

    😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭Je peux plus lire le chap 9
    😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭

  • yumemi

    18/03/2017

    Youpi, Lucy a de la concurrence, ça va être intéressant.

  • OneLucyManga

    30/10/2016

    STAR-x-FIRE wrote: "Naaaaan pas Lisanna ;-;"

    Aïe, c'est là que ça se complique ><"

  • STAR-x-FIRE

    30/10/2016

    Naaaaan pas Lisanna ;-;

Report abuse