Chapitre 10 : Sincérité et échauffement

- Oh, ça va...Depuis le collège elle me collait ! Et puis avoue que ça t'as plu !
- T'es vraiment nul, Natsu, dis-je, en m'éloignant de lui et en bousculant au passage Grey, qui s'amusait beaucoup de la scène.
- T'as mit Lulu en colère, l'allumette, dit-il joyeusement.
- D'où tu l'appelles comme ça, le congélo ?! C'est ma copine !
- Peut-être, mais moi je suis son meilleur ami, flammèche !!
Je rougis en entendant la phrase de Natsu. Il m'énervait beaucoup, mais je me sentais irrémédiablement attirée par lui. Je devais me vider la tête. Je décidais de monter sur le toit, pour réfléchir calmement.

Je montai les marches quatre à quatre, poussai la lourde porte de métal gris et me penchai sur la balustrade, afin de regarder l'immensité du lycée. Tout ce dont j'avais envie, la tout de suite maintenant, c'était de Natsu. Mais aussi de calme, ce dont Natsu était incapable. Le vent virevoltait dans mes cheveux, et je fermai les yeux. Bon, pour ce qui était du calme, c'était idéal. Je plongeai ma tête entre mes bras, pour réfléchir. Pourquoi mon c½ur se serrait-il quand Lisanna avait prit bétamèche dans ses bras ? Rha, ce manque de question m'énervait au plus haut point. J'entendis des pas précipités dans les escaliers, puis la porte s'ouvrir et claquer contre le mur. Pas besoin de me retourner pour savoir que c'était la personne que j'avais envie de voir. Celui-ci mit ses mains devant mes yeux.

- Devine qui c'est ! S'écria-t-il joyeusement.

- Un imbécile avec des cheveux roses, je me trompe ?

- Pff, t'es vraiment pas sympa, Luce...

Je me mis à rigoler doucement. Il me souris et je me sentis rougir. Pourquoi ? Je ne comprenais pas. Je lui souris à mon tour, puis la sonnerie retentit.

- On a quoi, là ?

- Sport. Avec Biska Moulin. J'crois qu'on aura basket.

- Je déteste le basket...

- Hi hi, j'vais t'buter. J'suis imbattable ! Dit-il victorieusement.

- On verra bien ! J'me défends !

Je lui pris la main et le tirai dans les escaliers pour qu'il se dépêche. On dévala les marches quatre à quatre, puis on se plaça devant l'emplacement de sport, en attendant la prof. Elle avait du retard. Natsu se pencha vers moi.

- Pst...C'était sincère quand tu t'es disputée avec Lisanna ? Demanda-t-il sérieusement.

- Une bonne petit amie se doit de défendre son petit copain et doit être jalouse quand une fille s'approche trop de lui, dis-je, doigt en l'air.

- C'était sérieux ? Insista celui-ci.

Je baissai les yeux.

- Je ne sais pas, soufflais-je.

Natsu se redressa, puis m'attira à lui en me saisissant les hanches. Il déposa un baiser sur mon front, puis le descendit vers ma joue puis enfin sur ma bouche. Je savourai le goût épicé de ses lèvres.

- Hum hum, jeunes gens, je voudrais pas vous déranger mais on a un cours qui nous attends, dit la prof avec un sourire en biais.

Je m'écartai de Natsu, puis suivis le groupe vers les vestiaires. Je rentrai dans ceux des filles, enlevai mon t-shirt noir pour enfiler un bleu avec le nom de la ville (Magnolia) et un numéro (72). J'attachai mes cheveux avec un ruban élastique bleu, un short de sport bleu foncé et des baskets Neko noire. Je rentrai dans le gymnase, et m'assis au sol, comme la prof nous avait demandé. Il y avait déjà quatre garçons, qui étaient Elfman, Jett, Droy et Max. Un peu plus tard, Natsu et Grey, en sueur, sortirent du vestiaire en se disputant.

- J'en ai fait quatre de plus que toi !

- Menteur ! Moi j'ai du en faire au moins huit de plus que toi ! Répliqua Natsu.

- Ouais, c'est ça ! T'en a fait trente, pas plus ! Continua Grey.

- Peut-être, mais toi t'en a fait vingt !

- Natsu, Grey ! Calmez-vous ! Demanda la prof, main sur le visage.

Les deux ennemis se regardèrent, en faisant la moue, puis s'assirent à mes côtés, chacun de leurs côté. Je me tournai vers Natsu, mais voyant qu'il n'avait pas l'air de vouloir parler, j'interrogeai mon meilleur ami à la place.

- Fait quoi ?

- Des abdos. Et ce crétin de salamandre n'accepte pas le fait qu'il ai perdu ! Fit-il en tendant le bras vers bétamèche.

- Qui a perdu ? Lança celui-ci d'un air mauvais.

- Bien bien ! Les enfants !

- On est plus des gosses, m'dame.

- Bon, d'accord. Alors...Les ados, je suis Biska Moulin, votre prof de EPS. Mais je vous en supplie, ne m'appelez pas « madame », je me sens vieille après. Appelez moi plutôt Biska. Bon, on va commencer par un cycle basket, puis après on fera volley et badminton. Je ne sais pas ce qui suivra le basket, ça dépendra des salles qui sont libres. Bon, on y va ? Finit-elle en se frottant les mains.

Tout le monde se leva.

- D'abord, l'échauffement. Vous courez pendant trois minutes sur le terrain, puis après vous refaites la même chose en se faisant des passes avec un ballon, et enfin, on fait un jeu. À chaque entraînement, ça en sera un différent. Go !

Les élèves s'élancèrent sur le terrain, mais immédiatement, Grey et Natsu se mirent à courir devant.

- Je parie que je fais trois tours de plus que toi !

- Pari tenu ! Cria Natsu qui fit un sprint, de sorte qu'il me rattrapa.

Grey accéléra à son tour, et me rattrapa lui aussi. Au bout de trois minutes, j'étais essoufflée, mais Biska continua. Elle m'envoya un ballon que Natsu rattrapa avec beaucoup d'habileté.

- Natsu ! Le ballon était pour elle !

- Je sais, mais je fais équipe avec elle, répondit Natsu.

Il se tourna vers moi, qui avait toujours les mains sur les genoux, penchée en avant.

- Allez Luce, on y va !

Je lui lançai un regard étonné. Malgré qu'il ai fait 18 tours de terrains, il ne semblait pas essoufflé du tout. Je me redressai.

- Si tu cours aussi vite que tout à l'heure, tu peux être sûr que c'est la dernière fois que je faisait l'entraînement avec toi.

- T'inquiète Luce, je m'échauffais juste un peu. Allez, grouille toi !
 
- C'est justement pour ça, que je m'inquiète...

<---Chap.9

Tags : blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.227.104.40) if someone makes a complaint.

Report abuse