Chapitre 12 : Quand tout dérape pour la liberté

La majorité des lycéens de ma classe levèrent la main. Mirajane, la s½ur de Lisanna, prit la parole.
- Je l'ai vu...Bien que Lisa soit ma s½ur, je pense qu'elle a fait exprès. Je ne te pensais pas comme ça, Lisa, dit froidement Mirajane.
- Mais...Mira-nee...Je...
- N'aggrave pas ton cas, fit Mirajane en tournant les talons.
- D'accord...Jubia, accompagne Lisanna chez M. le directeur, et toi Natsu, emmène Lucy à l'infirmerie.
 
Je marchai avec difficulté, le ballon avait vraiment percuté ma tête très fort. Je tentai de me libérer du support de Natsu, je n'aimais pas être en position de faiblesse. Je le repoussai gentiment mais fermement.

- Mais Luce, t'es pas en état de-

- Je vais mieux, l'interrompais-je.

Je titubai et manquai de m'étaler par terre, si Natsu ne m'avait pas rattrapé au dernier moment. Ma tête tournait toujours. Je fermai un instant les yeux, puis les rouvris et me libérai à nouveau de Natsu.

- Je peux marcher toute seule, dis-je avec autorité.

- Non, tu peux pas, insista mon petit ami.

- Je te dis que je peux marcher toute seule. Tu ne me fais pas confiance ?

- C'est pas ça, Luce. Je m'en fait juste pour toi. Tu es sûre que tu ne veux pas que je t'aide ?

- Je t'ai dit que ça allait !! T'es vraiment chiant, toi ! Fit avec un geste désinvolte de la main.

- Je voulais juste t'aider, mais si Madame le prend comme ça, je me tire !

- Mais tu comprends ou pas ?! J'en ai marre ! Tu me colles 24 heure sur 24 !
Depuis deux jours j'ai pas un seul moment où j peux respirer ! T'es chiant !

- Je me casse ! Démerde toi toute seule ! Lança-t-il en tournant les talons.

- Ouais, c'est ça ! Barre toi !

Je regrettai aussitôt mes mots. Je sentis quelque chose éclater dans ma poitrine. Quand je vis Natsu disparaître au bout du couloir, je tombai à genoux, pour seule envie de le retenir et lui crier que j'étais désolée. Je restais comme ça pendant cinq bonnes minutes, puis attrapai mon portable pour voir que les cours allaient bientôt prendre fin pour laisser dix minutes de pose aux lycéens. Je me redressai tant bien que mal, titubai un peu puis sortis à mon tour du couloir. La sonnerie retentit au dessus de ma tête, me vrillant les tympans, mais je n'y fis pas attention. Je fus bousculée par plusieurs élèves qui sortaient précipitamment de leur salle de cours, mais de même, je n'y fis pas attention. Ma tête ne tournait plus vraiment, mais je ne me sentais pas de finir ma journée au lycée. En deux, jours, j'allais sécher les deux après-midi. Quel exemple ! Je marchai d'un pas décidé vers le grillage vert dégouttant puis l'escaladai avec agilité. Il faut bien avouer qu'en ce qui concernait l'escalade de grillage, je m'y connaissais. Depuis la seconde, je séchais souvent les cours. Mais malgré ça, je m'en sortais pas trop mal. Je sautai de l'autre côté, sous les yeux de secondes impressionnés. Ainsi que celui de Natsu et Sting. Et Grey. Je fixais Natsu, puis Sting se leva et tenta d'escalader le grillage. Natsu détourna les yeux et donc, je regardai avec un amusement naissant le blond galérer pour grimper et atteindre le haut du grillage.

- Mets ton pied ici. Plus l'espace entre les grilles du fer sont espacés, plus tu pourras t'appuyer dessus. Et évite de mettre tes dans des petits endroits, tu risques de rester coincé.

En suivant mes conseils, Sting atterrit vite de mon côté.

- Hey, mec, tu fous quoi là ? L'interpella Gajil.

- Je sèche.

- Et toi ? Demanda Gajil en haussant un sourcil tout en me regardant.

- Hum...Laisse moi réfléchir. Je viens de passer de l'autre côté du grillage du lycée...Je n'ai pas l'intention de revenir...Et je ne supporte pas les cours qui suivent, sauf peut-être l'histoire, mais c'est en dernière heure...Donc, sauf si tu me proposes de venir faire du roller ou de jouer au pizzaiolo, je vois pas ce qui me retiens ici. Donc oui, je sèche les cours.

- Et Natsu ?

- Quoi, Natsu ? Faut que je lui demande la permission pour sécher ?

- Non, c'est pas ça mais-

- Bon ben j'y vais, alors. Tu passeras le bonjours aux profs de ma part, dis-je en tournant les talons.

Sting me suivit, tandis que Gajil faisait demi-tour pour rejoindre son groupe. Je longeai le lycée, Sting sur mes talons. Ensuite, je tournai vers le centre ville, avant de m'arrêter devant un parc.

- Bon, tu comptes me suivre encore longtemps ?

- Ben oui. J'ai décidé de passer le reste de la journée avec toi, dit-il nonchalamment en haussant les épaules.

- Cool...Tu comprendrais si je te disais que je voulais pas te voir ?

- Mmm...Non. Je vois pas pourquoi tu ne voudrais pas voir ton meilleur ami.

- T'es pas mon meilleur ami. C'est Grey.

- Alors ton petit ami.

- Encore moins. J'ai déjà...

Ma gorge se serra. C'était idiot ce pour quoi on c'était disputé. Mais Natsu opprimait mon besoin de liberté, il me collait et je n'étais pas libre de mes mouvements. Rien qu'en deux jours, il avait réussi à me sortir de mes gonds. Alors si je restai avec lui encore un peu, je risquais de dire des choses que je regretterai.

- Natsu, finis-je avec remords.

- Hin hin. C'est pour ça que tout à l'heure tu semblais si...Perturbée en le regardant.

- Ta gueule. Je sais ce que je dis. Je-

Je fus interrompue par la sonnerie de mon portable. Un appel...De mon père.
 
Chapitre 12 : Quand tout dérape pour la liberté

<---Chap.11
.
Chapitre 12 : Quand tout dérape pour la liberté

Tags : blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.116.187) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse