#5, PDV Natsu

#5, PDV Natsu

Voilà, les cours venaient de se terminer. J'attendais Mila devant le portail, pour prendre le bus et rentrer chez nous. J'observai les lycéens et les collégiens qui allaient en groupe vers les bus, quand quelqu'un me saisit le bras.

- Natsu-nee !

Mila me sourit avant de saluer Kasumi de la main. Je lui rendis son sourire, avant de monter dans le bus.

- Alors, comment c'est passé ta journée ? L'interrogeai-je.

- Cha va. Chu chais, chai inviché Kachumchi a vechnir dorchir avech nchous, fit-elle la bouche pleine.

- Mila, j'ai rien compris. Tu parles pas la bouche pleine, tu mets des miettes partout, regarde !

- Mais ch'est la fauche à Faichy Tail, auchi...Ils nchous donnchent rien à mancher ! Chai faim mchoi !

- Avale et parle moi après.

Mila déglutit sa bouchée de sandwich, but un peu d'eau et se tourna vers moi.

- Alors je disais, ma journée c'est bien passée, et j'ai invité Kasumi à venir dormir mardi soir à la maison, donc t'as pas le droit d'inviter quelqu'un d'autre à dormir ce jour là. Et puis si je mange, c'est la faute à Fairy Tail, on a pas le droit de manger pendant les récrés, donc j'ai faim, moi !

- Tu sais que c'est très risqué, que Kasumi vienne dormir à la maison.

- Non. Elle est au courant.

Je fixai Mila, effrayé. Elle avait révélé le secret qu'il s'efforçait de garder secret depuis 13 ans ?

- Mais t'inquiète, elle dira rien.

Mila enfourna une autre bouchée de pain.

- Tu...Tu lui as révélé...

- Non.

Elle avala son pain et me regarda sérieusement.

- Elle a deviné toute seule. Dès la première heure.

- Tu l'as aidé. C'est impossible autrement. Et puis qui te dis qu'elle ne l'appellera pas ?

- Parce qu'elle m'a donné son secret, elle aussi. Et tant que je ne révèle rien sur le sien, elle ne révèle rien sur le nôtre.

- Et si c'est un secret inventé, ce qu'elle t'a raconté ?

- Risque pas. On plaisante pas avec ça. Et puis, arrête de douter de mes relations ! Kasu est fiable. Je peux avoir confiance en elle.

- Et comment tu le sais, que tu peux lui faire confiance ?

- Je sais pas. L'instinct, peut-être ?

Je secouai la tête, optimiste. Ce n'était pas une bonne chose. Je savais que je faisais une erreur en emmenant Mila à Fairy Tail.

- Tu viens de me prouver que je n'aurai jamais dû t'emmener à Fairy Tail, dis-je sans la regarder.

- Rha, mais t'es énervant, à la fin ! Je t'ai dit qu'elle était une personne de confiance ! Et puis tant que son secret est valable, le nôtre est en sécurité !

- C'est quoi, son secret ?

Je venais de me tourner vers ma s½ur, brusquement. Et d'autres gens me regardais. J'avais dû parler un peu trop fort.

- Natsu ?

Mila se tourna vers la fenêtre et posa la tête contre la vitre. Je tournai la tête vers le couloir, et trouvai une jeune fille blonde aux yeux chocolats qui me regardait.

- Ouais ?

Elle se leva et s'assit sur la rangée à côté de moi.

- Salut. Je m'appelle Lucy.

Je la jaugeai du regard, détaillant ses habits, les détails de son visage. Elle fit un sourire crispé.

- Tu me connais ? On est dans la même classe.

- Ouais, t'es la fille que Grey a insulté et qui, par ta faute, c'est fait botter le cul par Erza.

- C...C'est ça. Tu habites par ici ?

- Ouais.

- Et...Tu pends souvent le bus pour venir au lycée ?

- Ouais.

Je ne voulais pas lier de liens avec des gens sans intérêt. Le seul à qui je parlais volontiers et à qui j'adressai la parole, c'était Grey. Et encore. Seulement par sécurité.

- T'es pas très bavard, dis-donc. C'est ta s½ur ?

Elle pointa un doigt sur Mila, qui je l'entendais, rigolait bien.

- Ouais.

- Et pourquoi tu as déménagé ?

- Ça te regarde pas. Mila, on descend.

Je poussai l'épaule de Mila et elle se leva et me suivit hors du bus.

- C'est drôle, on habite dans le même quartier, observa Lucy.

- Ouais.

Je voulais la décourager et qu'elle me laisse tranquille, pour que je puisse continuer ma discussion avec ma s½ur. Mais celle-ci ne se laissa pas démonter.

- Tu habites ici ? Demanda-t-elle en pointant son index vers mon immeuble.

- Ouais.

- Quel étage ?

J'allai lui répliquer que ça ne la regardait pas, mais Mila lui saisit le bras.

- 3e étage, n°18. Je serai pas là après-demain, tu pourras lui rendre visite.

Lucy rougit, tandis que je retroussai le nez.

- Allons...Que vas-tu t'imaginer là ? Nous sommes seulement camarades de classe ! Répliqua la blonde.

- Bien sûr. C'est pour ça que tu le questionnes depuis tout à l'heure, répondit ma s½ur, sceptique.

- Bon, je...Je dois y aller...En revoir Mila. À...À demain, Natsu, salua Lucy avant de s'éloigner.

- Ouais, répondis-je en passant la porte en verre de l'immeuble.

Mila me suivit, avec un sourire à mon égard.

- Premier jour et tu as déjà des admiratrices.

J'ignorai sa remarque, puis levai le nez vers le plafond.

- Au fait, c'est quoi le secret de Kasumi ?

- Natsu-nee Natsu-nee...Tu ne dois pas comprendre ce que « secret » veut dire, dit-elle, mains en l'air avec un ton moqueur.

Je lui lançai un regard furieux, en ayant marre d'être pris pour un imbécile. Aussitôt, ma s½ur cessa de plaisanter, et baissa les yeux. J'attendis un réponse, mais aucun son ne sortit de sa bouche. On s'arrête devant l'ascenseur et j'appuyai sur le bouton. Tout de suite après, les portes s'ouvrirent et je montai dedans, Mila sur mes talons. Je la regardai du coin de l'½il.

- Elle m'a fait juré de ne rien dire. Mais elle veut bien te le dire mardi soir. Quand elle viendra dormir à la maison.

Je tournai la tête et observai ma s½ur, qui ne plaisantait pas. Les portes glissèrent, ouvrant le passage. On se dirigea vers la porte n°18. Je mis les clefs dans la serrure. Mila entra dans le salon et se précipita aux toilettes dès que le passage fut ouvert.

- Pourquoi tu ne fais pas au collège ?

- C'est crade, là-bas. Et puis ça pue.

Quand elle sortit, on mangea, regarda la télé puis alla se coucher. Le lendemain, en sortant de Fairy Tail, Mila se précipita vers moi, suivie de Kasumi. Elle me sourit, tandis que ma s½ur me tirait vers le bus.

- Bon, Kasu. Lui, c'est Natsu-nee, mais tu peux l'appeler Natsu.

Je secoua imperceptiblement la tête, désespéré.

- Bonjour Natsu.

- Salut Kasumi.

- Tu peux m'appeler Kasu.

Dans le bus, évidemment, Mila s'assit à côté de son amie, me laissant seul devant elle. Je posai ma tête contre la vitre, entendant la discussion animée de Mila et Kasumi, sans y prêter attention. Soudain, un sac atterrit sur le siège à côté de moi.

- Salut, fit-elle joyeusement en prenant la place de son sac qu'elle jeta à ses pieds.

Je fixai mon regard sur le paysage qui défilait sous mes yeux. Malheureusement, celle-ci ne se découragea pas. Je sentis son regard sur ma nuque.

- Tu aimes cette ville ?

Magnolia ? Non. Je préférais Hargeon.

- Ouais, sortis-je, fidèle à mon habitude.

- Ah. Ce soir, je sors avec un ami à la fête de Magnolia. La fête de la floraison du cerisier arc-en-ciel.

- Cool.

- Oui. Tu vas y aller ?

- Non.

J'entendis Mila rigoler discrètement. Le bus se stoppa et Mila sauta de son siège, imitée par Kasumi.

- Pardon, on descend là.Tu pourrais laisser passer mon frère, s'il-te-plaît ?

- Oui. De toute façon, je descend ici aussi.

Lucy longea le couloir et descendit du bus. Elle attendit devant la porte. Quand le bus démarra, Lucy m'emboîta le pas.

- Pourquoi t'acharnes-tu à me parler ? Demandai-je brusquement.

- Parce que tu n'as pas d'amis, ou très peu. Tu restes seul. Et personne n'aime être seul, dit-elle, le plus naturellement possible.

- Moi si.

- Pourquoi ? Demanda-t-elle, intriguée.

- Parce qu'on peut se fier à personne. Et ça, Mila ne l'a pas encore compris.

Je suivis les deux filles dans l'immeuble, laissant la blonde en plan devant la porte.

- Tu pourrais être plus sympa, Natsu-nee, commenta Mila.

Arrivés devant la porte de l'appartement, des cris de chats nous provenaient de derrière la porte. Je poussai le battant, et aussitôt un petit chat bleu nous accueillit à coud de miaulements. Mila lui caressa la tête.

- Kasu, je te présente Happy. Happy, je te présente Kasumi.

- Dis Mila...Pourquoi il est bleu ? S'interrogea Kasumi.

- Parce que c'est un chat, expliqua ma s½ur.

Happy répondit par un « miaou », puis se frotta à ma jambe en ronronnant. Je lui caressa le dos, qu'il courba. Mila entraîna son amie au salon.

- J'vais me doucher, dis-je.

- Ok.

J'attrapai un caleçon et un short avant de m'enfermer dans la salle de bain. J'allumai l'eau et savourait le contact chaud contre ma peau. J'appliquai un shampoing, puis rinçai le tout. Je m'essuyai et enfilai mes habits avant de rejoindre les deux filles.

- Natsu-nee, j'ai faim...

- Je prép- !

Je me stoppai à temps.

- Je vais aller acheter des pizzas hein. Kasu, tu la veux à quoi ?

- Tomate et champignons s'il-te-plaît.

- C'est noté. Mila ?

- Jambon et lardon. Et tu sais, elle-

- Ok, tu verrouilles derrière moi, la coupai-je.

Je sortis de l'appartement, puis attendis que le verrou tourne. Je dévalai les escaliers quatre à quatre, enfilant une veste en cuir marron au passage. J'ouvris la porte en verre à la volée et tombai nez à nez avec une pluie battante. Je remontai le col de ma veste sur ma tête en grommelant. Je fis quelques pas et entendis quelqu'un éternuer à ma droite. Je me tournai vers le bruit et me trouvai face à Lucy, les cheveux trempés, en débardeur et mini-short. Ses habits étaient collés à sa peau.

- Lucy ? Mais qu'est-ce-que...

- J'étais à la fête...Et la pluie c'est mise à tomber...du coup, elle a finit plus tôt et vu que j'y étais allée à pied...

Elle éternua un coup.

- Et...Et toi ?

- Acheter des pizzas.

Je me détournai et entrai dans le magasin, suivant du coin de l'½il la blonde. Elle grelottait et je fus pris d'un pincement au c½ur. Je payai mes pizzas et sortis du magasin. J'enlevai ma veste et le posai sur la tête de Lucy. Elle me lança un regard surpris, puis murmura un « merci ». Je ne lui répondis pas et m'éloignai, en plaçant mon écharpe fétiche sur ma tête pour me protéger un peu. Je laissai Lucy dehors et montai dans l'ascenseur. J'ouvris la porte de mon appartement, trempé de la tête aux pieds, pizzas dans les bras, écharpe sur la tête. Mila se mit à rire en voyant la scène, ainsi que Kasumi. Je posai le repas sur la table de la cuisine, entrai dans la salle de bain, me séchai puis étendis mon écharpe et mon short pour les sécher. J'enfilai un pantacourt, et ressortis. Mila me jeta un regard suspicieux.

- T'avais une veste en cuir avec toi, non ?

- Non.

Je mis les pizzas au four et m'affalai sur le canapé.

- Au fait, Natsu-nee...T'avais pas besoin de te donner tout ce mal, Kasu est au courant.

- Ah oui, c'est vrai, merde. Mila, t'avais pas dit qu'elle avait trouvé toute seule ?

- Si. Parce que Kasu est un fantôme, donc elle connaît tout sur les gens qu'elle fréquente.

Je m'étranglai. Elle, un fantôme ? Mais comment...

- Je suis morte il y a de cela 170 ans. Mais un gène fantôme est dans ma famille depuis plus de 1000 ans. Je reste fantôme et mon apparence ne change pas.

- Et comment tu fais pour traverser le pont ? Interrogeai-je, intéressé.

- Un pont ? Quel pont ? S'exclama Mila. Natsu-nee, on ne parle pas de pont, mais de Kasu, là.

- C'est une image, Mila. Ça veut dire « mourir ».

- Oui, mais Kasu est morte depuis 170 ans, me contredit-elle. Ça ne marche pas.

- Mon corps est mort physique est mort depuis 170 ans. Mon âme est encore en vie.

- Mais c'est pas possible ! Quand ton âme quitte ton corps, elle monte dans le ciel et forme un nuage !

- C'est impossible pour ceux qui n'ont pas le gène.

- En gros, t'es immortelle ?

- Presque. Les objets pointus peuvent dissoudre ma vitalité et mon enveloppe charnelle. Ça m'enverrait irréversiblement de l'autre côté.

Je hochai la tête, compréhensif.

- Comment montes-tu de ton plein gré ? Demandai-je, curieux.

- Il faut que je me pique avec une épée ou un grand couteau pointu.

- Et pourquoi tu restes ici ? Pourquoi tu rejoins pas tes parents ? Questionna Mila.

- Disons que je n'aime pas la pluie, sourit Kasumi.

Mila ouvrit la bouche, mais avant qu'elle n'eut le temps de dire quoi que ce soit, le four tinta, signe que les pizzas étaient prêtes. Aussitôt, elle se précipita à table et s'assit à sa place. Kasumi et moi éclatèrent de rire devant un tel spectacle.


#5, PDV Natsu





[Note de l'auteure]
かすみ est l'écriture japonaise de Kasumi.
ナツ est l'écriture japonaise de Natsu.
ミラ est l'écriture japonaise de Mila.
ルーシー est l'écriture japonaise de Lucy.
狼 est l'écriture japonaise de Werewolf.
フェアリーテール est l'écriture japonaise de Fairy Tail.
グレー est l'écriture japonaise de Grey.


{---#4
#6---}
.
#5, PDV Natsu

Tags : blog lucy natsu - school fic - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.116.225) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Nxtsu

    07/01/2018

    Scarlet01 wrote: "Natsu est trop froid avec Lucy mais j'aime bien ! En plus c'est trop marrant parce qu'il ne sait pas que c'est la fille de Jude"

    Mais c'est normal, il est méfiant 8D
    Ouais, c'est paradoxal pour la suite 8D

  • Scarlet01

    07/01/2018

    Natsu est trop froid avec Lucy mais j'aime bien ! En plus c'est trop marrant parce qu'il ne sait pas que c'est la fille de Jude

Report abuse