Chapitre 15 : Natsu, tu as quoi dans la tête ?

- Luce ?
- Nan. Vas-y, moi j'ai froid, je sors.
- Pauv' chou...
Je lui tirai la langue et m'assis dans l'herbe près de nos affaires. Je me souviens qu'on avait pas de serviette pour se sécher.
- Merde...
Puis, en l'aissant mon regard défiler sur nos affaires, je tombai sur le T-shirt de Natsu. Je souris malicieusement.



Quand Natsu revint, il me trouva assise dans l'herbe, son T-shirt sur moi.

- Tu m'passes mon T-shirt s'te-plaît ?

Je le passai par dessus ma tête et lui envoyai avant de mettre mon débardeur noir. Quand Natsu attrapa le vêtement, il fut d'abord surpris avant de vouloir se venger.

- Tu...T'es séchée avec mon T-shirt ?! Sérieux ?!

- Yep. Et je suis toute sèche, maintenant.

- Grr...Tu vas tellement mourir...

Il se jeta sur moi et m'immobilisa entre ses jambes. J'attendis la suite et quand il me chatouilla, je me mis à me tortiller dans tout les sens.

- Arrête !! Stop !! Ok ok ok !! D'accord ! Je m'excuse !! Criai-je, les larmes aux yeux.

Natsu sourit et me laissa en paix. Il partit se changer et on prit le chemin du retour pour aller chez lui. Il était resté torse-nu, car son T-shirt était trempé. Les filles de mon âge pouffaient ou devenaient rouge en le voyant. J'enlaçais ma main avec la sienne, pour éviter qu'elles se fassent des illusions. Quand on entra dans l'appartement, je me précipitais vers la salle de bain pour me changer.

- Prem's

- Non !

Je Courus mais Natsu attrapa mes hanches et me tira en arrière. Il entra dans la salle de bain et je me faufilai dedans.

- Je reste ici.

Je croisai les bras sur ma poitrine et attendis qu'il sorte. Au lieu de ça, il entra dans la baignoire et retira son jean qu'il lança par dessus le rideau.

- Je me douche.

Il retira son caleçon et je tournai la tête vers l'extérieur. Finalement, je sortis, vaincue. Quand il eut finit sa douche, je me douchai à mon tour et remis mon débardeur et mon short noir.

- T'as des potes qui vienne, ce soir ?

- Nan. En tout cas c'est pas prévu.

- Chouette ça veut dire que je peux prendre ma chambre d'ami.

- Ah non. Un vrai couple dort dans la même chambre.

Je voulus lui répliquer que je n'étais plus obligée mais je me tus. La perspective de ses bras chaud et rassurants autour de moi me fit taire. Je fis la moue pour la forme.

- T'sais faudrait que t'emmène un sac avec tes affaires. J'aurais plus de T-shirt avec toi qui me les prends.

- Je peux réutiliser le T-shirt de hier.

- Effectivement. Bon, je vais appeler Gajil et toi t'appelle le glaçon pour qui nous rejoigne chez Buzz, on va faire une soirée.

- Et vous allez faire quoi, à votre soirée ?

- Déjà, tu vas venir avec nous. Chez Buzz.

- Buzz ? C'est pas un prénom, ça.

- C'est un surnom. Bon allez. Et dis lui juste que c'est une soirée chez Buzz.

- Ok.

J'attrapai mon portable et ouvrir mes messages puis en envoyai un à Grey.

À : AGrey
Objet : Coucou ! Natsu te donne rdv à une soirée chez un certain Buzz. Tu viens ?

La réponse ne tarda pas.

De : AGrey
Objet : Ok. Je viens mais c'est une soirée genre danse ? Et tu viens ?

À : AGrey
Objet : Aucune idée mais je viens.

De : AGrey
Objet : Ok. Je mets les chaussures et j'arrive.

À : AGrey
Objet : Pas chez Natsu hein. C'est chez Buzz, la soirée.

De : AGrey
Objet : Merci j'ai compris. J'suis pas con. À toute.

À : AGrey
Objet : À toute.

Je jetai mon portable sur mon lit.

- Natsu ? Faut que je mette quoi, pour ta soirée ?

- Hein ?

- Bah, si on va danser faut que je mette une robe non ?

- On va pas danser. Ou pas avec moi, en tout cas.

- Ah. Bon ben j'reste comme ça alors.

- Ouais.

Natsu me rejoignis dans ma chambre et retira son short et enfilai un jean à la place.

- Y risque de faire froid, reste pas avec cette petite tenue.

- Mais tu m'as dit que je pouvais rester comme ça ! J'ai rien pour me changer, moi !

- Tiens.

Il me lança un jean long et un sweat.

- Sérieux ?

- Bah quoi ? T'es pas contente ?

- Laisse tomber.

Je retirai mon short et enfilai le jean de Natsu, qui, sur moi, ressemblait à un "Baggy". Je mis le sweat rouge, avec des manches trop longues.

- Je dois avoir l'air ridicule.

- T'inquiète. Personne te connaît, la bas. Juste le congélo et Gajil mais ils s'en foutent.

- Ouais, grimaçai-je, pas convaincue. J'ai quand même l'air ridicule.

Natsu ne souleva pas et me tira le bras vers la sortie. Il allait sortir quand il composait un numéro de portable.

- Ouais, mec ? C'est Natsu. Tu me prends en bas de chez moi ? Ouais, merci.

- Grey ne te nargue pas ?

- Pourquoi il me narguerait ?

- Il a une bagnole, lui.

- Et alors ? C'est pas pour ça qu'il est mieux que moi.

Je pouffai et on sortit de l'appartement. Sur le trottoir, un 4x4 noir était stoppé en attendant. Natsu s'approcha et le conducteur baissa la vitre. Les deux garçons se saluèrent avec un claquement de main. Natsu m'ouvrit la portière arrière et me laissa monter avant de la claquer derrière moi. Il contourna la voiture et montai côté passagé aux côtés du conducteur. Celui-ci bougea son rétroviseur et me regarda. Il avait des cheveux violets, des yeux verts foncés et un sourire arrogant.

- Bonjour, jolie demoiselle.

- Salut.

- Nat' tu m'avais pas dit que tu sortais avec une beauté pareille. Au fait, j'm'appelle Cobra. Et toi ?

- Lucy.

Cobra hocha la tête, puis reporta son attention sur mon petit ami. Vu qu'aucun des deux ne m'incluait à la conversation, je regardai par la fenêtre, observant Magniolia de nuit. C'était la première fois que j'étais aussi près des lumières des maisons. Quand le 4x4 s'arrêta, j'ouvrais la porte à la volée et me stoppai devant la vitre de Cobra. Celui-ci la baissa.

- Merci pour la bagnole.

- De rien. Bon Nat', je trouve une place et on se retrouve chez Buzz !

- T'inquiète !

Natsu entra dans le jardin en face de nous. Les lumières étaient allumées à toutes les fenêtres. Il entra sans aucune gêne et saluai deux trois garçons. Tous le remarquèrent et tentèrent de me draguer mais Natsu leurs fit comprendre bien clairement que s'ils s'approchaient trop près de moi ils allaient le regretter.

- Ils ont l'air de se faire chier, quand même, ici.

- Nan. Ils se font pas chier, regarde bien.

Je les observai et en voyant plusieurs bouteilles de bières aux côtés de gens affalés sur le canapé, je compris.

- J'y crois pas !! Tu m'as emmené à une soirée défonce !! Je parie que dehors il y a des types qui se drogue !! Ramène moi immédiatement chez toi !!!

- Nan. T'étais d'accord pour venir.

- Je serais jamais venue si je savais que c'était une soirée défonce !! Ramène moi !

- T-T-T ! De une, j'ai pas de bagnole. De deux, faut apprendre à s'amuser. Et de trois, j'ai envie de rester ici !!

Il tourna les talons, s'éloignant de moi. Il attrapa une bière au passage et sortit dehors. Je restai clouée sur place un bon moment. Quand plusieurs garçons me regardèrent avec un sourire pervers aux lèvres, je m'éloignai d'eux.

- Eh, attends !! Dis-je en m'élançant sur les traces de Natsu.

Je débouchai sur une cours arrière, avec une petite cabane en verre plastifié. Plusieurs formes humaines se découpaient dans la fumée. Je grimaçai et poussai la porte. Il n'y avait aucune fille. Un grand type me sourit. Il avait des caries, ce qui me dégoutai. Il était noir avec des dreadlocks.

- Bah alors ma jolie, on c'est perdue ?

- Eh, Buzz, la drague pas, c'est la copine de Nat'.

- Sérieux ?

- Oui, sérieux. Où il est ? Demandai-je sans le démonter.

- Pas ici, en tout cas.

- Et Cobra ?

- Ici. Au fond.

- Merci.

Je remontai le sweat de Natsu sur mon nez, tentant de ne pas sentir l'odeur épouvantable.

- Cobra ?

- Yep. Lucy ?

- Oui. Je...Il est où Natsu ?

- Sais pas.

- Merde...Bon bah je vais pas le chercher toute la soirée donc je pense que je vais te le dire.

- Quoi ?

- Dis lui que je me casse.

- Comment ? T'as pas de bagnole.

- Me débrouille.

Je le saluai et sortis de la cabane enfumée. Quelqu'un me bouscula.

- Gajil ?

- Bunny girl ?

- Tu pourrais pas...

J'aillais lui demander de me raccompagner quand je vis la bouteille de bière dans sa main.

- Rien. Salut.

- Salut.

Je n'en pouvais plus de cette soirée et de cette odeur alcoolisée. Je bousculai plusieurs personnes complètement sonnée. Quand je glissai sur un gobelet blanc au sol. Je me préparai au choc mais des bras m'empêchèrent de tomber. La seule personne encore lucide, probablement. Je me redressai difficilement.

- Lulu ? Me dis pas que t'as bu !

Je secouai la tête et Grey me sourit.

- Grey ! Tu me sauves la vie ! J'en peux plus de cet endroit.

- Pareil.

- Dis moi que t'es venu avec ta voiture.

- Bingo. Et le meilleur c'est que j'ai pas bu. Ou est l'abrutit de Salamandre ? Je vais lui casser la gueule de nous avoir emmené dans un endroit pareil.

- Pas trouvé. Il m'a laissé en plan y a quinze minute et depuis, introuvable.

- Bon ben je vois que j'ai pas le choix. Je te ramène.

- Ou ?

- Ben chez bétamèche.

- J'ai pas les clefs de chez lui.

- Donc chez moi.

- Ça me va.

On sortit de la maison puante et on regagna la voiture grise de Grey, une Wolswagen. Je montai et Grey démarra. Le trajet se passa dans la bonne humeur, on fit une pause a un McDanold et on arriva chez lui aux alentours de minuit. On se regarda un film avant d'aller se coucher. Vu que Grey avait eu la visite de son demi-frère Leon (je savais déjà qu'ils étaient demi-frère car c'était la raison pour laquelle Grey avait quitté Rave Master pour aller à Fairy Tail car Sylver, son père, était allé vivre avec Oul, la mère de Leon) je dus dormir dans sa chambre. Évidemment, il y eut un débat pour savoir qui dormirait sur le canapé. On décida ça à pierre-feuille-ciseaux. Il avait finalement gagné, m'offrant son lit. Je m'endormis sitôt ma tête avait touché l'oreiller. Le lendemain, quand je me réveillai, je vis que le soleil brillait déjà dehors. Je me levai doucement, dévalant les marches de l'escalier en prenant mon temps. Grey, une tasse de cacao a la main, me saluai d'un sourire que je lui rendis.

- On est en retard ?

- Oui.

- C'est cool. Il est quelle heure ?

- 10 heure 34.

- Les cours ont commencé depuis 2 heures.

- Oui.

Je pris une tasse et me fis un cacao et tartinai de Natellu mes deux tartines. Je pris une pomme pour finir le tout et m'installai devant la télévision. Grey me rejoignit. Il était simplement vêtu d'un short en jean. Moi j'avais prit un de ses T-shirt et j'avais gardé mes sous vêtements. On déjeuna dans la bonne humeur, je pris la douche et quand je voulus attraper mes habits, je me souvins de quelque chose.

- Grey ?

- Mmm ?

- J'ai pas mes affaires. Mon short est resté chez Natsu.

- Et ? Tu peux pas mettre les fringues d'hier ?

- Non. Elles sont trop grandes et il fait trop chaud.

- Va falloir aller chez lui et récupérer tes affaires.

- Oui. J'ai même pas mon sac.

- Mais t'es au courant qu'on a pas ses clefs ?

- Merde...Et on peux pas demander à Gajil ?

- Il est en cours.

- Au pire j'ai cas sécher.

- Au pire moi aussi.

On se jeta un regard avant d'éclater de rire. La situation était vraiment comique.

- On va faire ça, dis-je en c½ur avec mon meilleur ami.

On rigola encore un peu.

- Faudrait quand même que j'ai un T-shirt approprié.

- Viens.

Il entra dans sa chambre et fouilla dans un placard. Il en ressortit deux débardeur, un T-shirt, deux short et une paire de chaussette.

- C'est quoi toutes ces fringues de fille ?

- Des fringues que la voisine m'a refilé. Sa fille n'en mettait plus.

- Mais elle a bien vu que t'étais un mec !

- Oui. Je lui ai dit mais elle n'a rien voulus entendre. Et tu sais ce qu'elle m'a dit pour me convaincre ?

Je répondis négativement d'un signe de tête. Il toussota et, avec une voix qui se voulait fluette, imita sa voisine :

- Allez, jeune homme ! Et puis vous pouvez toujours offrir ces habits à votre petite copine, la jolie blonde aux belles formes ! Fit il. Mais imagine le gêne !! Continua-t-il en reprenant sa voix initiale. Elle ne voulait pas comprendre que tu es juste une amie !

Devant la tête de Grey, je souris puis rigola doucement.

- Essaye les quand même, dit-il en m'envoyant un des débardeurs.

Il était blanc avec un petit dragon rouge au niveau du c½ur. Je l'emportai à la salle de bain et l'enfilai. Il m'allait comme un gant. Je ressortis de la pièce et entrai dans la chambre de Grey. Je retirai mon short pour en enfiler un propre. Il était bleu marine. Grey déposa le reste d'habits sur le lit.

- Je chercherais un endroit pour les ranger et ce sera ton placard avec tes habits.

- Ok.

Quand on se fut lavé les dents et quand j'eus finit de me coiffer, on sortit tranquillement de sa maison. On avait décider d'aller s'acheter à manger et de manger au parc, sous le cerisier arc-en-ciel. Pendant deux bonnes heures, on faisait le tour de la ville, cherchant le meilleur restaurant qui proposait des plats à emporter. Je m'étais décidée pour des travers de porcs au caramel avec des pâtes chinoise tandis que Grey avait choisit un poulet au curry avec du riz. Un sac plastique chaud dans les mains, nous nous dirigions vers le parc et nous nous installâmes dans l'herbe. On discuta joyeusement de tout et n'importe quoi, jusqu'à ce que nous aillions finit le repas. On bougea vers 15 heure, heure à laquelle la chaleur était insupportable sans ombre. Grey m'invita à la mer et aussitôt dit, aussitôt fait. Je me retrouvai dans l'eau salée, sur une bouée en forme de canard qui flottait au dessus des grandes vagues formée par le vent. Grey s'amusait à me renverser et je remontai inlassablement sur ma bouée sauveuse. Quand il commença à faire nuit, on rentra chez mon ami et on se sécha avant que je ne le saluai et rentrai chez moi. Sur le chemin, je repensai à la soirée ou Natsu m'avait emmenée. Quelle idée lui avait traversé la tête ? J'entendis un bruit derrière moi et je me stoppai. Inquiète, je me remis en marche en restant sur mes gardes. Quand je sentis une main sur mon épaule, je me retournai et envoyai mon genoux dans le ventre de l'assaillant. Il crachota un peu et quand il me parla, je compris mon erreur.

- Mais ça va pas ? Tu m'as fait mal !

- Peuh tapette.

- Gna gna gna. T'es partie ou hier soir ?

- Chez Grey.

- T'aurais pu le dire comme ça ça m'aurait évité de chercher comme un dingue.

- Écoute Natsu. Je t'avais dit que je partais. Je t'ai cherché pour te prévenir mais je ne t'ai pas trouvé. Ensuite, j'avais demandé à Cobra de te faire passer un message comme quoi je me cassais.

- Tu crois sérieusement qu'après cette soirée il était encore capable de prononcer un seul mot ?

- Ben je vois pas pourquoi il ne pourrait pas.

- Mais parce qu'il était bourré ! Il était complètement OUT ! On voit que tu n'es jamais allée dans ce genre de fête.

- Je ne suis jamais allée dans ce genre de fête parce que je déteste ça ! Je déteste l'alcool et la cigarette ! Et je déteste encore plus la drogue ! Non mais franchement pourquoi tu m'as emmenée la bas ?! T'as quoi dans la tête ?! Et pour info, Cobra aurait parfaitement pu te parler !! Il y a plein de bourrés qui insultent les gens dans les rues !!

- Laisse tomber, Luce, dit il, lasse, en se passant une main dans les cheveux.

- C'est la dernière fois que tu m'emmène dans une de ces soirée à la con, lançai-je, sûre de moi.

- Promis. Mais tu sais, t'es venue avec moi et je m'attendais à ce que tu repartes avec moi.

- Bien sûr. Tu crois sérieusement que je t'aurai attendu jusqu'à ce que tu t'écroules au sol à cause de l'alcool et que je doive te porter jusque chez toi ?

- Oui. Tout les couples feraient ça.

- Mais pas moi. Je ne suis pas comme ça. Tu es le seul fautif si tu te bourres la gueule. Je ne vais pas prendre pour toi.

Il ne répondit pas, évitant mon regard.

- Pourquoi tu n'es pas venue au lycée aujourd'hui ?

- Je n'avais pas mes affaires. Et puis on était tellement en retard qu'on n'y est pas allé.

- Et c'est quoi, ce que t'as sur toi ?

- Grey a retrouvé des fringues que sa voisine lui avait refilé.

- Évidemment.

- Et tiens.

Je lui tendis un sac plastique ou j'avais mit son jean et son sweat qu'il m'avait passé.

- Ben tu dors pas chez moi ?

- Non. Virgo commence à s'inquiéter de ne pas me voir revenir à la maison. Demain soir, si tu veux.

- D'accord. Bonne nuit, Luce.

- Bonne nuit.

Il tourna les talons, et je me souvins de quelque chose.

- Natsu ?

- Mmm ?

- Quand tu es partit, hier, et que je ne t'ai pas retrouvé, tu faisais quoi ?

- Je...

- Tu te droguais ?

Il ne répondit pas.

- Je le savais...Dis-je, ma voix tremblant légèrement. Je le savais...

- Mais qu'est-ce que tu t'imagines ? Demanda-t-il en m'enlaçant. Je ne me drogue pas. Je ne me suis jamais drogué. Et je ne me droguerai jamais. Hier je suis allé dehors et j'ai prit l'air. Tu m'avais énervé. Quand je suis retourné à l'intérieur, tu étais déjà partie. Gajil t'avait vu te diriger vers la porte d'entrée. Je t'ai appelé dans la rue mais tu n'as pas répondu et je me suis dit que tu avais du trouver quelqu'un pour te ramener. Je suis de nouveau rentré et j'ai bu. C'est tout.

- Tu me jures que tu ne t'ai pas drogué ?

- Je te le jure.

- Alors ça va.

- Tu veux que je te raccompagne jusqu'à chez toi ?

- Non ça ira merci. J'habite juste au bout de la rue. Bonne nuit Natsu.

- Bonne nuit, Luce.

Je déposai un petit bisou sur sa joue et lui fit un câlin avant de le saluer et de marcher vers chez moi. J'entendis Natsu tourner les talons et s'éloigner à son tour.
 
<---Chap.14

Tags : blog lucy natsu - natsuXLucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.227.104.40) if someone makes a complaint.

Report abuse