Sale type


Sale type

Dans une petite ville, Magnolia...
 
Sur la terrasse d'un café, une jolie blonde aux yeux bruns regardait en face de la rue. Elle observa un jeune homme se faire virer d'un restaurant. Un sourire apparut sur les lèvres de la jeune fille. Le jeune homme aux cheveux roses vit cette fille et sourit bêtement. Il s'approcha et l'interpela.


? : Hé !


Lucy : Oui ?


? : Tu t'appelles comment ?


Lucy : Euh...Lucy, mais...


? : Moi c'est Natsu !


?? : Et moi Happy !


Lui dit un chat, qui, outre le fait qu'il parlait, était bleu. Lucy sentit son c½ur battre la chamade quand elle croisa le regard de Natsu. Elle était tombée amoureuse de lui. C'était ce qu'on appelait ''un coup de foudre''. Et dire qu'elle n'y croyait pas ! Elle avait dorénavant la preuve du contraire. Natsu s'approcha et l'embrassa. Le coup de foudre était réciproque...
 
Quelques mois plus tard...
 
Natsu et Lucy étaient maintenant ensemble depuis 4 mois et 2 semaines, et Lucy était aux anges. Un soir, Natsu dit à Lucy qu'il allait dans sa piscine intérieure (celle de Lucy). Elle partie se changer. Quand elle revint en maillot de bain, elle s'aperçut qu'une fenêtre était ouverte. Elle la referma et se dirigea vers sa piscine. Ce qu'elle vit dans la piscine la cloua sur place. Lisanna, sa meilleure amie de Terminale E, debout, les bras tendus derrière la tête de Natsu, en train de le noyer. Elle se précipita pour l'aider mais Lisanna lui cria de l'écouter. Lucy lui dit qu'avant, elle devait lâcher Natsu, ce que Lisanna fit, tout en demandant que Natsu ne l'écoute pas. Sachant que Natsu était plus fort qu'elle, Lucy décida de lui remettre la tête sous l'eau et, elle se positionna de sorte qu'il ne puisse se dégager. Lisanna commença ses explications.


Lisanna : Avant, je sortais avec Natsu. Mais j'ai cassé parce que j'ai découvert son secret.


Lucy : Ah ?


Lisanna : Un jour, quand je sortais encore avec lui, je trouvais qu'il avait un comportement bizarre. Dès que je lui proposai de sortie quelque part, genre un samedi, il me demandait exactement quand, à quel heure et où. Et puis je me suis doutée de quelque chose. En plus, il me demandait tout le temps de le prévenir quand je venais chez lui. Donc, un jour, j'ai regardé ses sms sur son portable, et là, j'ai vu plein de messages du genre ''je suis pressée de te revoir mon amour'' de 10 filles différentes au moins. Au début, j'ai fait comme si ne rien était, puis j'ai commencé à déprimer et j'ai cassé. Ce soir, je suis venue pour me venger ainsi que toute les autres filles qu'il trompe et aussi pour te prévenir, toi.


Lucy : Merci Lisanna...Vraiment...Merci...Sinon je serai restée encore longtemps avec ce mec en pensant qu'il m'aimait. Je...Je vais voir quelqu'un...


Elle sortit de la piscine, elle s'habille et sors de chez elle en courant et en pleurant, se dirigeant vers un certain café. Elle regarda tristement la terrasse.


Lucy : C'est là que je t'ai rencontré, Natsu. Je suis vraiment trop bête...Mais je ne vais pas déprimer. Je vais me battrai.


Elle se retourna et alla toquer à la porte d'une maison. Un jeune lui ouvris. Il avait des cheveux bleus foncés et une peau blanche. Ses yeux étaient parfaitement assortis à ses cheveux.


? : Lucy ? Mais qu'est-ce-que tu fais là ?


Lucy : Salut Grey...Je peux entrer ?


Grey : Oui oui, vas-y, entre.


Lucy : Merci.


Elle entra et se tourna vers Grey.


Lucy : Je vais casser avec Natsu.


Grey : Hein ? Mais pourquoi ?


Lucy : Je vais t'expliquer.


La jolie blonde se lança dans le récit que Lisanna lui avait fait quelques minutes avant. Au fur et à mesure que Lucy racontait, je jeune homme écarquillait les yeux. Lucy fut interrompue par un ''toc-toc'' contre la porte. Elle jeta un regard vers la fenêtre. Elle sembla se décomposer sur place quand elle aperçut une touffe de cheveux roses. Elle regarda Grey et le supplia du regard. Celui-ci leva les mains, paumes vers elle, en signe de compréhension.


Grey : D'accord, d'accord, d'accord...Je ferais comme si tu n'étais pas là, et comme si tu ne m'avais jamais dit ce qu'il tramait ni que c'est qu'un connard. En attendant, monte dans ma chambre, il ne te trouvera pas là haut.


Lucy : Merci !


Elle déposa un baiser sur la joue du ténébreux avant de monter les escaliers quatre à quatre. Grey attendit qu'elle ne fasse plus de bruit pour ouvrir à l'homme qui patientait derrière la porte.


Grey : Natsu ? Mais qu'est-ce que tu fais là ?


Natsu : Je voudrais savoir si tu n'avais pas vu Lucy, par hasard. Je la cherche depuis une demi-heure !


Grey : Non, je l'ai pas vu. Mais pourquoi tu la cherches ? Elle est chez elle, non ?


Natsu : Justement, non. Sinon je la chercherai pas, imbécile. Bon, visiblement, tu ne m'es d'aucune utilité, donc je vais continuer à chercher. Tu m'appelles si t'as du nouveau, hein ?


Grey : Oui, t'inquiète. Bye.


Grey allait refermer la porte mais le rose le retint.


Natsu : Au fait, tu reçois quelqu'un ?


Grey : Non, pourquoi ?


Natsu : Parce qu'il y a un manteau et des chaussures de filles.


Grey : C'est Jubia !


Natsu : Ouais ouais. Tu me raconteras tout !


Grey : C'est ça, c'est ça !


Puis il claqua la porte au nez de son ''ami''. La tête de Lucy réapparut.


Lucy : Merci, vraiment. Je n'ai pas envie de voir sa sale gueule.


Grey : De rien. Tu veux dormir ici ?


Lucy : Je veux bien...Mais j'ai pas mes affaires...


Grey : Je te prêterai mes fringues.


Lucy : Ok...Mais faut que j'aille fermer ma maison à clé !


Grey : Je vais y aller.


Lucy : Mais...


Grey : Passe tes clés. Ce n'est pas négociable.


Lucy : Tiens.


Grey ferma la porte et Lucy explora la maison. Au moment où une idée lui traversa l'esprit et qu'elle allait composer un numéro, Grey entra. Heureusement, parce que son idée n'était pas des plus brillantes...


Grey : Tiens. Je t'ai ramené ton portable, aussi.


Lucy : Merci.


Elle regarda sa messagerie et vit qu'il contenait 53 messages vocaux et 42 écrits, de la même personne, c'est à dire de ''Mon chéri à moi'', alias Natsu. La première chose que fit Lucy, ce fut de renommer le contact de Natsu en ''Sale con''. Ensuite, elle commença à effacer les messages mais voulut en écouter un. Elle colla son portable à son oreille.


« Vous avez reçu 48 nouveaux messages. Nouveau message reçu à 23 heure 27 : Lucy, t'es où, putain ? Je te cherche partout et je commence sérieux à m'inquiéter ! Si ça continue, je vais appeler les flics ! Appelle moi ou je vais déconner, merde à la fin ! Je suis passé chez Grey et rien ! T'es où, bordel ?! Fin du nouveau message. » Elle appuya sur la touche 3. « Le message vient d'être supprimé. Nouveau message reçu à 23 heure 34 : Lucy ! C'est encore moi. Bordel, tu vas te décider à me répondre oui ? Tu fous quoi là ? Fin du nouveau message. » Elle toucha à nouveau le numéro 3. « Le message vient d'être supprimé. Nouveau message reçu à 23 heure 42 : Bordel de merde ! Tu m'fais quoi là, Luce ? Putain de merde à chier !! Réponds moi putain ! Fin du nouveau
message. » Elle écarta le téléphone de son oreille et supprima le reste de messages qu'il lui avait envoyé. Une fois qu'il ne restait rien, elle coupa le son de l'engin et alla se coucher.Les jours suivants,Lucy évita tout contact avec M. Sale Con, comme elle se plaisait à l'appeler. Natsu, lui, essayait par tout les moyens de voir Lucy, et ne comprenait pas ce changement de comportement à son égard. Quand ce fut les vacances de pâques, Lucy, Lisanna, Grey, Mirajane, Erza, Reby, Gajil, Jellal et Happy partirent faire du canoë-kayak pendant trois jours à la mer. Là-bas, Lucy rencontra un charmant jeune homme du nom de Jackal. Blond aux yeux noirs, il était grand et beau. Elle louait souvent ses talents à Lisanna et Erza. Elle décida même qu'au retour du kayak, elle allait l'inviter chez elle, puis ils feront une balade et elle l'emmènerait derrière la statue de bronze, avant d'aller à son cours de théâtre. Elle priait seulement pour que Natsu ne débarque et gâche tout, car il n'avait pas abandonné à avoir des explications. Donc, trois jours plus tard, Lucy emmena Jackal chez elle, ils firent une balade dans Magnolia, tout se passait comme prévu, aucune intervention de Natsu. Ils se retrouvèrent bien vite derrière la statue et leurs lèvres allaient se toucher quand une touffe de cheveux roses apparut derrière Jackal. Le sang de Lucy ne fit qu'un tour. Natsu avait un regard glacial et Jackal perdit bien vite contenance quand il balbutia :


Jackal : On...On allait rien...Faire...Promis...


Lucy : Jackal, s'il-te-plaît, tais-toi...


Elle plaqua ses deux mains sur la bouche du blond.


Natsu : Rien faire, hein ? Connard ! Lucy est à moi, rien qu'à moi ! Je vais te buter, sale con ! Je vais tellement te frapper que tu vas rien piger !! Lucy est mienne !!


- CLAC -.


Le coup était partit tout seul. La tête rose de Natsu pivota vers l'arrière, tandis que les larmes coulaient sur les joues de Lucy. Sa main, rouge, la piquait.
Elle attrapa Jackal par la main et partit en courant dans une ruelle. Elle entendit Natsu hurler :


Natsu : Reviens ici, sale petite peste !!


Prise de panique, elle descendit quelques marches, tourna à droite et entra dans une bibliothèque, espérant que si Natsu la retrouvait, il ne crierait pas. Lucy lâcha Jackal et se précipita au rayon BD Jeunesse, se cacha derrière un rayon et attendit. Elle vit Natsu entrer en courant, se faire réprimander par la dame tenant le comptoir et commencer à regarder entre les rayons. Il passa devant Lucy sans la voir, trop absorbé à poursuivre Jackal qui marchait vite en tentant de s'éloigner de lui. Il le saisit, ressortit et Lucy entendit plusieurs coups retentir avant d'entendre les pleurs du blond. Elle eut un pincement au c½ur mais en profita pour entrer aux toilettes. Elle se rappela soudain qu'elle avait son sac de théâtre avec elle, et que dedans, il y avait son déguisement pour la pièce où elle jouait une jeune fille. Elle s'attacha soigneusement les cheveux et plaça une perruque brune aux cheveux en plastique bouclés. Elle se mit des lentilles de contact vertes et des lunettes, une robe rose pastel et des ballerines noires, rangeant son jean et son t-shirt dans son sac. Quand elle ressortit des toilettes, elle vit Natsu faire semblant de lire près de la porte d'entrer alors qu'en fait, il guettait la sortie d'une blonde aux yeux chocolats. Lucy se dirigea bers les rayons romans, en choisit un au hasard et se dirigea vers le comptoir pour l'emprunter. Elle se retourna et se retrouva nez à nez avec Natsu.


Lucy : Excusez moi ? Je voudrais passer.


Natsu : Oh, pardon.


Lucy : Merci.


Ça avait marché ! Elle était sortie sans embrouilles ! Bon, maintenant, il s'agissait de ruser. Il pouvait très bien la suivre du regard. Lucy prit donc le chemin opposé de celui de chez elle. Elle allait rentrer en faisant un détour, mais ça ne la dérangeait pas. Natsu se mit à réfléchir. Connaissant Lucy, elle aurait trop peur pour passer devant lui. Mais il savait que Lucy avait son sac. Et s'il se rappelait bien, il se souvint que, le jeudi, elle avait ses cours de théâtre. Où elle jouait le rôle d'une brune à lunette et aux yeux verts ! Il demanda donc à la secrétaire :


Natsu : Excusez moi, mais quel jour sommes nous ?


Dame : Le jeudi 25 mars, mon petit.


Natsu : Merci.


Non, ce serait trop gros ! Il se précipita vers la maison de la blonde. Personne. Il courut à sa salle de théâtre. Sans voir que la fille qu'il cherchait arrivait au bout de la rue. Celle-ci entra chez elle et verrouilla la porte derrière elle.


Lucy : Sale con est venu ?


? : Aye ! Mais il a crut qu'il y avait personne, donc il est partit.


Lucy : Tant mieux. J'ai acheté du poisson, Tu veux en manger ? Je te le cuisinerai.


? : Oh chouette ! Du poisson !


Lucy se mit aux fourneaux, rejointe par un petit chat bleu. Plus tard dans la soirée, elle se réveilla en sursaut car quelqu'un tambourinait à la porte. Lucy ignora les coups, cachant sa tête sous l'oreiller, mais ils ne s'arrêtèrent pas et au bout de l'épuisement, elle ouvrit en criant :


Lucy : Putain mais vous pouvez pas aller emmerder quelqu'un d'autre ?!


Mais quand elle croisa le regard d'une certaine personne, elle n'ajouta rien et referma violemment la porte. Que la personne n'eut aucun mal à bloquer avec son pied avant de la repousser. Lucy se décolla de la porte et courut à la cuisine, saisissant un couteau.


Lucy : Vas t-en ! Sors de chez moi !


? : Wow, Luce, pose ce couteau !


Lucy : J'ai aucun ordre à recevoir de ta part ! Dégage !


L'homme s'approcha de la blonde, mais elle pointa la couteau vers lui, et il dut se résoudre à se stopper.


Lucy : Ne me touche pas, Natsu ! Maintenant, sors de chez moi ou ça va mal finir !


Natsu : Pour qui ? Moi ou toi ?


Lucy : Pour moi.


Elle retourna le couteau dans sa direction et le posa sur sa gorge.


Natsu : Luce...T'es pas sérieuse ?


Lucy : On ne peut plus sérieuse.


Natsu recula d'un pas ne lâchant pas le couteau des yeux, et Lucy recula un peu l'arme d'elle. Il en profita. Il lui sauta dessus, qui rapprocha immédiatement le pointe vers se cou. Natsu saisit son poignet et le tira vers lui, éloignant le couteau, mais la jeune fille se débattait comme une furie. Natsu tira désespérément le couteau derrière sa tête, de toutes ses forces, et Lucy riposta en tirant dessus. La prise qu'avait Natsu glissa. Tout se passa très vite. La lame entra en contact avec la joue du jeune homme, la lui entaillant profondément. La blonde se stoppa net en voyant la blessure tandis que lui en profita pour lui retirer l'arme blanche. Lucy se leva d'un bond et se précipita vers la salle de bain, talonnée par Natsu qui croyait encore à une nouvelle fuite. Mais quand elle se retourna avec la trousse de secours dans les mains et qu'elle percuta Natsu, il sut qu'elle n'en avait aucunement l'intention. Malgré le fait qu'elle se soit retrouvée à califourchon sur lui, elle s'affairait déjà à désinfecter la plaie.


Lucy : Je suis désolée...Mais malgré ça, je ne te pardonnerai pas. Pas toi, pas pour les autres filles. Je ne veux plus te revoir.


Natsu : Je ne peux pas.


Lucy : Pourquoi ? Hein ? Pourquoi ?! Pourquoi ?!


Cria Lucy qui laissa libre cours à ses larmes.


Natsu : Parce que tu ne m'as pas laissé le temps de m'excuser. Tu sais,quand je t'ai vu, à ce café, ce jour là, je me suis dit que je te ferais bien. Mais tu n'étais pas comme les autres. Ton sourire, ton rire, tes pleurs, tes joies, ta tristesse...Tout ça m'a fait changer d'avis. J'ai commencé à t'apprécier, puis à t'aimer. Quand j'ai compris ça, j'ai largué toutes les filles avec lesquelles j'entretenais une relation. Et puis un jour, tu coupes les ponts. Si tu savais comme j'ai souffert. Ta présence à mes côtés me rendait heureux. Quand tu as disparu, j'ai compris le trou considérable que tu avais laissé. J'ai tout fait pour te récupérer. Et puis aujourd'hui, toi, ce mec, le couteau...J'ai pété les plombs. Mais tout ça, c'est parce que je t'aime, Lucy. Je t'aime vraiment.


Sa longue tirage terminée, il se pencha vers les lèvres de Lucy, toujours sur lui, et testa sa réaction. Elle ne recula pas, ne fis aucun signe de refus. Alors il l'embrassa.
 

Natsu sourit, d'un sourire qu'il n'avait pas fait depuis qu'elle était partie. Il lui releva doucement le menton, et l'embrassa de tout l'amour dont il était capable. Elle répondit à son baiser. Ce fut à ce moment qu'il réalisa la chance qu'il avait, et du bonheur qu'elle lui procurait.
C'était l'homme le plus heureux du monde à ce moment précis...Et sûrement pour plusieurs longues années...

-.-.-.-.-

Happy : C'est beau l'amoooooooouuuuuuuurrrrrrrr !!!!

------------------------------


One shot de 2806 mots


-.-.-.-.-
 
Hey les gens ! Ce One Shot ne me plaît pas vraiment, c'est le premier truc que j'ai écrit...Alors s'il-te-plaît sois un tantinet tolérant(e) ! Je me suis inspirée d'un rêve (c'est extrêmement bizarre) et j'ai amélioré un peu...Ça devait faire trois bonnes années que cet OS trainait sur mon ordi...Pfuit...C'est long...Et finalement, je l'ai relu et je l'ai trouvé pas trop mal, donc je me suis dit : "Pourquoi ne pas le poster en attendant que je reçoive le lemon afin de continuer ma fic ?" et puis j'écris la suite de "Werewolf", donc je suis désolée si tu attends la suite de "toi seul pourra réparer ce qu'IL m'a fait"... Voilà, j'ai tout dit. Bisous !
 .
Sale type

Tags : OS NaLu - natsu dragneel - lucy heartfilia

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.59.14) if someone makes a complaint.

Comments :

  • OneLucyManga

    15/01/2017

    fic-Fairy-Tail-13 wrote: "Pas mal pour un premier OS ! J'ai bien aimé malgré la rapidité de l'histoire."

    Merci ;) on me l'a déjà fait remarquer mais je n'ai pas envie de le réécrire parce que c'est le tout premier truc que j'ai écrit. ;/

  • fic-Fairy-Tail-13

    15/01/2017

    Pas mal pour un premier OS ! J'ai bien aimé malgré la rapidité de l'histoire.

  • OneLucyManga

    01/12/2016

    Fans-fairy-tail wrote: "J'adore ce que tu fais"

    Merci ^^

  • Fans-fairy-tail

    30/11/2016

    J'adore ce que tu fais

  • OneLucyManga

    03/11/2016

    Meridia-Elysio-toirrac wrote: "Oui je comprends... ^^"

    Contente d'avoir ta compréhension ^^

  • Meridia-Elysio-toirrac

    03/11/2016

    Oui je comprends... ^^

  • OneLucyManga

    02/11/2016

    Meridia-Elysio-toirrac wrote: "Moi, j'ai bien aimé, si ce n'est que le coup de foudre du début était un peu rapide..."

    Aye ! Merci ;) oui je sais j'ai trouvé aussi mais je ne savais pas comment faire pour éviter de me prolonger trop dessus ><"

  • Meridia-Elysio-toirrac

    02/11/2016

    Moi, j'ai bien aimé, si ce n'est que le coup de foudre du début était un peu rapide...

  • OneLucyManga

    28/10/2016

    YouyouL wrote: "Trop bien ! J'adore ^^"

    Merci beaucoup ^^

  • YouyouL

    28/10/2016

    Trop bien ! J'adore ^^

Report abuse