Chapitre 2 "Grey & Lui"

Chapitre 2 "Grey & Lui"

Chapitre 2
« Grey & lui »
 
J'enfonce mes écouteurs dans les oreilles, où Marilyn Manson se met à hurler. Je souris, suivant les paroles, et si j'étais seule autour de moi, je me serais mise à chanter. Fort. Ces paroles obscènes et grossières, je les aurais criées jusqu'à m'en déchirer les poumons.
Je tourne à l'angle de la rue, puis me faufile entre les maisons.
Quand enfin, le lycée est en vue, je tire sur les lanières de mon sac et me mets vaillamment en marche.
Jusqu'à ce que quelqu'un me saute dessus, et que je sursaute, pivotant sur moi-même, prête à cogner.
- Lucette ! Tu m'as manqué ! Crie mon meilleur ami, Grey.
- Tu m'as fait peur, idiot ! Je lui dis en lui tapant dans l'épaule, en souriant. Tu m'as manqué aussi, Grey.
On se fait rapidement la bise, puis on échange un long câlin. Ce garçon est le seul vrai ami que j'ai pu avoir depuis le collège.
- Alors, presque en retard pour ton premier jour ?
- Les habitudes ne se perdent pas. Même si mon père va me dissoudre sur place, je ne suis pas l'élève modèle toujours à l'heure. Et j'suis sûre que tu resteras un peu avec moi, pour griller un peu de temps.
Il sourit en me prenant contre lui, un bras autour de mes épaules.
- Tu m'connais trop bien. Bon, si on entrait ?
- Je te suis, c'est toi l'ancien, je raille gentiment, me remettant en marche.
Il me traîne jusqu'au portail, puis me force à entrer. Il m'emmène ensuite vers le tableau des terminales, où ils affichent les élèves qui seront ensemble.
- J'suis où ? Demande Grey, qui n'avait pas réussi à se faufiler devant, contrairement à moi.
- Euh...Attends, je cherche.
Mes yeux descendirent dans la colonne des F.
- Fulbuster, Fulbuster...Ah ! Terminale cinq !
- Cinq ? Tch, j'aurai dû avoir la quatre, bougonne le brun.
- Pourquoi ?
- J'aurai fait la seconde et la première en quatre.
- C'est con, je ris en cherchant mon nom.
- Ah, là, indique mon ami en posant son doigt sur le nombre de ma classe.
- Vire ton gros doigt, je grogne.
Il joue l'offusqué, mais se penche par dessus mon épaule pour regarder aussi.
- Yay ! T'es dans ma classe, Lulu ! Dans mes bras !
Il m'attire contre lui et me serre, et je suis obligée de lui pincer la hanche pour me libérer.
- Doucement, calme, sage, je ricane en lui tapotant la tête. Maîtresse Lucy est dans la même classe que toutou Grey, pas besoin de se pisser dessus de joie, je le taquine.
- Sale petite peste, grogne-t-il en me faisant un croche-pied.
Je trébuche, et me rattrape à lui, et m'apprête à lui crier dessus, quand quelqu'un me bouscule.
-Tch, bouge tes fesses, la grosse, grogne cette personne.
Je pivote, et m'approche de ce garçon, qui doit faire une tête de plus que moi. Avec d'étranges cheveux roses dressés sur la tête, une peau matte et un regard vert hypnotisant.
- Excuse moi ? Je dis avec mépris. J'ai pas bien compris. Tu viens de t'adresser à moi ?
- Putain, mais elle est sourde, en plus. Pour une fois qu'une fille plutôt bonne arrive, réplique-t-il en louchant sur ma poitrine.
Je bouillonne.
- Tu veux mon poing dans la face ?
Un rictus méprisant s'étire sur ses lèvres foncées.
- Pardon ? Sérieusement, tu crois que tu réussirais, avec tes bras tous maigres ?
Je lance mon poing, et il le bloque à quelques centimètres de mon nez. Mon genou fuse aussitôt, et il s'écarte avant de baisser mon poing, puis de m'attraper les joues. Je grogne, puis me dégage avant d'envoyer ma paume contre sa joue. Le bruit est sec, et il grogne légèrement avant de me faire une balayette, ce qui me fait rencontrer durement le sol. Je gémis.
- Sale-
- Tous les deux ! Chez le directeur ! Intervient un surveillant, qui empoigne mon adversaire par le bras, avant de me relever et de faire de même.
Il nous traîne jusque dans le couloir, où je me dégage.
- Je peux marcher seule, je grince, mauvaise.
Il lâche aussi le garçon, et me dévisage avec mépris.
- Ne fais pas la maline, ça va mal finir.
- Vous me faites pas peur, je crache, en me retenant de lui frapper.
- Elle est violente, ricane le garçon.
- Ta gueule ou je vais t'envoyer valser à travers le mur. Ton cerveau, s'il existe, va se retrouver explosé contre ta boîte crânienne.
Il me tire la langue en me faisant un beau doigt.
- Je vais te le casser, si tu recommences, je menace.
- Et moi, je vais te l'enfoncer dans le cul avant que tu puisses faire quoi que ce soit, réplique-t-il au moment où l'homme qui nous a séparé nous arrête devant une porte.
Il toque. Un « entrez » blasé se fait entendre.
Le surveillant baisse la poignée et nous pousse dans le bureau.
Le directeur était un homme d'âge mûr, aux cheveux bruns tirant sur le roux. Une barbe de trois jours était visible sur sa mâchoire et son menton.
Ses yeux noirs et caverneux croisèrent les miens puis se posèrent sur l'homme qui nous avait emmené. Il s'éclaircit la gorge.
- M. le directeur, commence-t-il, ces deux élèves se battaient. Je vous les ai amené au plus vite avant que ça ne dégénère et qu'ils ne se blessent.
- Hmm... Merci, Alexandre.
Le dénommé Alexandre sourit à l'homme assit derrière son bureau puis tourne les talons.
- Ouais, merci, Alexandre, répète le garçon avec un sourire narquois et un ton moqueur non-dissimulés.
- Dragneel, grogne M. Clive, comme l'indiquait la plaquette dorée posée sur son bureau, à côté de son ordinateur portable.
Dragneel se tourne vers l'homme, qui a déjà reporté son attention sur moi.
- Mademoiselle Heartfilia, dès la rentrée. Dans mon bureau. Bravo, vous battez les records. C'est du propre, fit-il en me toisant avec ses yeux noirs.
- Merci, je réponds avec dédain.
Cela suffit à Clive pour se lever et s'approcher de moi sombrement. Je ne recule pas et campe sur mes pieds, l'air décidé.
- Vous deux, crache le directeur en regardant le garçon qui se tient à mes côtés, puis moi, vous êtes des petits merdeux qui me font chier tout au long de l'année. Des petits cons dont l'avenir est tout tracé. Mais sachez que ce « métier » a besoin de connaissances. Alors arrêtez de vous comporter comme des gamins et bougez vous le culs à suivre les cours.
Je fronce les sourcils. De quel métier parle-t-il ?
Mon regard converge vers Dragneel et je le vois sourire. Il semble avoir compris de quoi il parlait. Je soupire.
- C'est bon, vous avez finit ? Fait-il.
Clive hoche la tête et désigne la porte du menton, en se rasseyant.
Dragneel s'engage vers la porte, moi sur ses talons, mais il s'écarte.
- Après toi, Heartfilia, dit-il, une lueur dans le regard.
Il pense visiblement à quelque chose, et ça ne sent pas forcément bon pour moi. Je réfléchis rapidement puis réplique :
- Si c'est pour me mater le cul, c'est mort.
- Rien de tout cela. Je suis quelqu'un de respectable.
- À d'autres, je grogne en le poussant de l'épaule.
Il ne relève pas et s'engage dans le couloir à ma suite. Je le surveille du coin de l'½il.
- T'es en terminale combien ?
- Ça te regarde pas, je grince.
- Tu traînes avec Fulbuster, lâche-t-il.
- Et alors ?
- Je l'aime pas, répond-il franchement.
- Tu viens de me donner une raison de plus pour rester avec lui, je souris malicieusement.
- T'es une vraie peste, Heartfilia.
- Je peux en dire autant de toi.
- T'as pas ta langue dans ta poche. Ça me plaît.
Je distingue quelque chose de pervers dans sa phrase mais n'y prête pas attention.
- Et toi, t'as pas peur que je t'en mette une.
- Tu n'oserais défigurer mon beau visage, réplique-t-il.
- On pari ? Je le défis en lui tendant ma main.
- Je te préviens, je déteste perdre. Aussi, je m'arrange pour toujours gagner, dit-il en la serrant.
- Tu es trop confiant. Je parie pas quelque chose d'impossible.
- Ça doit être dans le sang, Heartfilia, dit il avec un sourire en coin.
- C'est censé dire quoi, ça ? J'interroge, méfiante.
- Ce que ça veut dire. Je ne suis pas assez philosophique pour dire des phrases avec un sens caché derrière, ricane Dragneel.
Je roule des yeux, agacée.
- En fait, reprend-il, je me trompais. T'es pas si grosse que ça.
Surprise par ce volte-face, je le détaille de la tête aux pieds.
- Hmm...Que dois-je en déduire ?
- Contente toi simplement d'apprécier mon compliment. J'en fais pas souvent.
- Dans ce cas, merci, je dis prudemment. Par contre, ce que j'ai dit, moi, c'était vrai. Tu es con.
- Je sais. Tu n'es pas la première à me le dire.
Je reste muette. Ce garçon est vraiment étrange.
- Tu as perdu ta langue ? Ricane Dragneel. Dommage, j'aurais bien aimé y goûter.
 
 
.
Chapitre 2 "Grey & Lui"

Tags : Chapitre 2 - Vous êtes tous des profiteurs

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.163.188) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Jinsy

    19/05/2018

    Pervers...!!! (à Natsu)

  • Nxtsu

    16/04/2018

    x-On-My-Own-x wrote: "C'est normal mais c'était brutal XD"

    Je sais xD

  • x-On-My-Own-x

    16/04/2018

    C'est normal mais c'était brutal XD

  • Nxtsu

    16/04/2018

    x-On-My-Own-x wrote: "J'aime bien cette fanfic, c'est marrant car le premier chapitre et tout petit par rapport à celui ci XD Mais du coup ça fait bien ( je parle plus français u.u )
    D'ailleurs en remontant j'ai vu qu'enfaite le chapitre est fait peincipakement de dialogues, et c'est bien car les dialogues ne sont pas "niait", pas inutile quoi :3
    "

    Mes chapitres ne sont pas du tout équilibrés en fait xD C'est vraiment en fonction de là où j'ai besoin de couper xD Mais merci c:
    C'est sûrement l'un des seuls xD

  • x-On-My-Own-x

    16/04/2018

    J'aime bien cette fanfic, c'est marrant car le premier chapitre et tout petit par rapport à celui ci XD Mais du coup ça fait bien ( je parle plus français u.u )
    D'ailleurs en remontant j'ai vu qu'enfaite le chapitre est fait peincipakement de dialogues, et c'est bien car les dialogues ne sont pas "niait", pas inutile quoi :3

  • fic-fairy-tail-grey

    23/03/2018

    Ouah... là j'avoue je reste sans mot... J'adore trop ! Je sais pas quoi dire en faite ! Je crois que C'est la personnalité de Natsu qui me clou le bec. La seule chose que j'ai envie dire C'est

    "P*T*** GREY POURQUOI T'AS PAS REAGIS !!"

    Bon aller... Je continue !

  • Nxtsu

    09/01/2018

    Fairy-Fiction-Sabertooth wrote: "D'accord, tu viendras m'en reparlé haha xD"

    Okay 8D

  • Fairy-Fiction-Sabertooth

    09/01/2018

    D'accord, tu viendras m'en reparlé haha xD

  • Nxtsu

    09/01/2018

    Fairy-Fiction-Sabertooth wrote: "Et bien regarde les,comme ça on pourras discuter de la fin ensemble ! *-*"

    Okey 8D Mais j'attends ma soeur xD

  • Fairy-Fiction-Sabertooth

    09/01/2018

    Et bien regarde les,comme ça on pourras discuter de la fin ensemble ! *-*

Report abuse