Les Patins d'Espoir ♦ Chapitre 2

Italique : PDV Lucy
Droit : PDV Natsu

Les Patins d'Espoir ♦ Chapitre 2

Chapitre 2 : Dispense
 
Je grommelle en me dirigeant vers mon rang de classe. Des élèves discutent entre eux et ne me prêtent pas attention.
Honnêtement, j'aimerai avoir quelques amis, mais je ne peux pas.
Alors je passe à côté d'eux et me plante dans la foule compacte de Terminales.
J'observe le sol goudronné en laissant mon esprit vagabonder au loin.
Plusieurs fois, on me bouscule et c'est tout juste si on se retourne sur mon chemin.
Je relève la tête et observe l'arrivée des professeur de sport.
Un garçon me bouscule et je trébuche, m'accrochant désespérément à la personne à mes côtés.
L'élève qui m'a bousculé est un petit gringalet de Terminale aux cheveux blonds vénitien et au regard sombre. Il ne se retourne même pas.
Mes mains attrapent le pull rose pâle en face de moi et le propriétaire se retourne vivement.
Je croise son regard onyx, et deux bras me saisissent les poignets et me redressent. Je baisse la tête, alors que tous les regards se tournent vers moi.


-
Merci, je gémis.
-
Eh, Tom, appelle mon sauveur en me posant sur mes pieds, tout en me tenant solidement le bras.
-
Non, s'il te plaît, tais toi, j'implore.

Je me dégage mais rien n'y fait ; il est trop fort.

***

Je souris malgré moi en voyant la belle Lucy tomber dans mes bras. Ignorant sa supplication, je répète mon appel.
 
- Tom !

Enfin, le concerné se retourne, pivotant lentement vers moi.
 
- Ouais ?
- T'as pas bousculé quelqu'un ?

Il hausse un sourcil en regardant la blonde.
 
- Non.
- S'il te plaît, laisse tomber, dit Lucy en m'étreignant le poignet.
- Excuse toi.
- Pour quelque chose que j'ai pas fait ?
- Tu sais très bien que tu l'as poussée.

Il pousse un long soupire. Il sait pertinemment qu'il ne faut pas me chercher des noises.
 
- Pardon, marmonne t'il en regardant à côté de ma tête.

Puis il s'en va en ignorant Lucy, et rejoint sa classe.
 
- Connard, je lâche en dirigeant à nouveau mon attention sur la jeune fille.

Elle me regarde furieusement et se libère quand je desserre la prise.
 
- Ça va ?
- Non. Non ! Tu ne devais pas intervenir. Je m'en sortais très bien.
- Tu parles ! Si j'étais pas là, tu te serais étalée au sol comme une crêpe. Et il n'allait pas s'excuser.
- Je préfère tomber au sol et créer le sujet de discussion de quelques minutes que de tomber sur toi et que tout le monde ne parle plus que de ça. Et d'après son regard, ses excuses ne m'étaient pas adressée. Alors ton intervention n'aura servit à rien !
- Eh, j'ai voulu rendre service, je me défends.
- Et bien ça aura raté ! À l'avenir, laisse moi tranquille, Etherias. Je préférais quand tu ne me voyais pas. C'était largement mieux pour moi, comme pour toi.

Je fronce les sourcils et soupire.
 
- Laisse moi tranquille, répète t'elle à nouveau.
- Lucy.

Elle sursaute.
 
- Comment connais tu mon nom ? L'appel n'a pas encore eût lieu.
- J'ai mes sources, je murmure à son oreille.
- Écarte toi. Tu m'énerve.

Je m'exécute, retissant. Mon charme ne semble pas fonctionner sur elle. Étrange.
 
- Mon prénom est la seule chose que tes sources te renseigneront sur moi. Je connais un cercle très restreint et je leur fait entièrement confiance. Quand tu t'apercevras de ça, tu perdras tout intérêt à mon égard et me laisseras tomber dans l'oubli. Et j'ai hâte que ce moment arrive.

La dessus, elle tourne les talons et suit la professeur sans se retourner.

***

Des bruits de ballons frappés. Dès crissement de chaussures sur le sol. Ce chuintement qui empli mes oreilles, auquel je ne peux résister à l'envie de faire un sourire. Cette chaleur qui envahit mon corps à cause de l'effort. Cette sueur si bienfaitrice. Mes déplacements qui me demandent toujours plus d'effort et de réflexes au fil du temps. Cette fatigue qui pointe le bout de son nez au bout d'un moment. Cette bataille contre elle et mes muscles. Cette victoire quand je continu.
J'adore tout ça. J'adore le sport.
C'est donc avec entrain que je renvois la balle de volley avec une manchette, et me déplace sur le terrain en suivant le ballon des yeux.
Le terrain que j'occupe avec Grey est au pied des gradins, où les élèves dispensés s'assoient pour patienter.
La professeur me cri des instructions, puis progresse vers les terrains suivant en conseillant les Terminales.
Soudain, la balle ricoche sur ma montre et dévie sur la rangée de chaises en plastiques à ma droite. Deux filles s'écartent en levant les bras pour se protéger, poussant des cris hideux.
Le ballon continu donc sa course et, grâce à l'espace dégagé entre les deux groupies pialliantes, fonce droit sur une petite tête blonde.
Quand il ricoche sur le crâne, la personne bascule légèrement en arrière en lâchant un "aïe".
Cette voix...Bordel.
Je m'élance dans les gradins, contourne les deux élèves et m'approche de la blessée.
 
- Ça va ?

Celle-ci se frotte le front, a l'orée du début de ses cheveux soyeux.
Elle me tend l'objet l'aillant percuté en continuant ses mouvements circulaires.
Elle ne me répond pas et baisse les yeux.
Je reste plantée devant elle en reprenant la balle et la fait passer d'une main à l'autre.
 
- Ton copain s'impatiente, dit elle simplement.
- Ça va ? Je répète.

Elle descend son regard lentement dans le mien, et s'y attarde quelques secondes, avant de descendre plus bas, sur mon visage.

***

Je détaille son nez fin, ses lèvres rugueuses et sèches, sa ligne de mâchoire si carrée et bien dessinée, puis son cou, le début de son torse dégoulinant de sueur. Sa peau matte et ses clavicules apparentes, et ses épaules carrées, mises en valeur par son débardeur noir. Son ventre que je devine musclé et sûrement avec quelques tablettes de chocolat qui doivent donner envie aux adolescentes en chaleur qui parsèment ma classe.
Mon regard ne descend pas plus bas et remonte sur ses cheveux roses.


-
Il t'attend, j'indique en faisant un signe du menton vers son coéquipier qui s'agite sur le terrain bleu.

Seul un "Hmm" me répond. Puis il ouvre la bouche.

- Il aura qu'à attendre. Ça va ?
- Il s'énerve.
- Tu ne veux pas me parler ?
- Qu'est ce que je suis en train de faire ?
- Je ne sais pas. Que fais tu ?
- C'est à toi de me le dire.
- Tu penses à quoi ?
- Ça te regarde ?
- Non.
- Voilà.
 
Un silence s'installe où il me fixe intensément. Je ne sais pas ce qu'il me veut et le fait qu'il me prête de l'attention ne me plait pas. Je sais que c'est nocif. Autant pour lui que pour moi.

- Il s'en va. Il va jouer avec d'autres garçons, je dis pour briser le silence.
 
Il me met mal à l'aise. Me rappelle trop de mauvais souvenirs. Même s'il est normalement plus tendu, le silence est mauvais pour mes nerfs.

- Je m'en fous. Pourquoi tu fais pas sport ?
- Ça t'intéresse ?
 
Il hoche la tête et je pousse un soupire lasse.

- J'ai mes règles.
 
Il sursaute.

- Dispensée pour tes règles ? Sérieusement ? S'étonne le garçon.
- Je ne veux pas avoir une tache de sang sur les fesses, j'explique.
- C'est compréhensible.
- Tu n'en as jamais eu.
- Je n'en aurais jamais.
- Tu regrettes ?
- Non. On m'a suffisamment vanté les mérites d'être un homme.
- C'est sur que c'est chiant. Mais vous n'en êtes pas affectés, vous.
- Plus que tu ne le penses, sourit il mystérieusement.
 
Je réfléchis un court instant.

- Ah ouais. Pour baiser.
- Touché.
- Tu as déjà été refoulé à ce moment ?
- Non.
- J'aurais parié le contraire.
- Tu me connais mal.
- Je te connais assez. Au moins, moi, je connaissais ton prénom en t'adressant la parole.
- Ça t'as vexé ?
- Non.
- Honnêtement ?
- J'ai l'air de mentir ?
 
Il sonde mon visage. Avant de secouer négativement la tête.
Je souris doucement.

- Tu veux pas essayer de renvoyer quelques balles ? Propose t'il.
- Non. Je ne sais pas jouer.
- On est la pour apprendre.
- Je m'en fiche. Je ne bougerais pas.
- Allez.
- Je t'ai dit que mon cul ne se lèvera pas de cette chaise avant la fin du cours. Compris ? Je dis avec un petit sourire.
- Je suis têtu, argumente Etherias.
- Si tu savais comme ça m'est égal.
- Menteuse.
- Si tu y tiens tant, propose aux deux pouffiasses de devant, je lâche avec un signe de la main vers
elles.

Il ne se retourne même pas.

- Elles n'arrêtent pas de te regarder. Et sûrement de dire des immondices sur moi.
- Ça ne te gêne pas ?
- Je m'en tape.
- Je le savais. Tu sais Lucy, je t'aime bien. T'es cool.
- Je ne suis pas cool. Retourne jouer à la baballe et laisse moi croupier dans mon coin.
 
Mon ton était beaucoup plus froid. Trop même. Mais il le fallait.

***

Je reste abasourdi devant le changement de ton de la jeune fille. Je fronce les sourcils et ouvre la bouche pour répliquer. Mais elle me coupe.


- Désolée. Je ne veux pas être méchante.
- Je peux te poser une question ?
- Si je te dis non, je présume que tu vas la poser quand même ?
- Oui.
- Tu m'énerve.
 
Elle le dit en me donnant un coup par la pointe du pied dans le tibia, sans me faire mal.


- Je peux, donc ? Je souris.
- Vas y, grommelle t'elle.
- Tu as des amis au lycée ?
 
Elle reste stupéfaite.


- Ça se pose ce genre de questions ?
- Visiblement.
- C'est vexant, marmonne t'elle.
- Ça te touche ?
- Jamais on me l'a demandé en face.
- Tu ne veux pas y répondre ?
- Non. Je n'ai pas d'amis au lycée.
- Pourquoi ?
 
Elle hausse les épaules et détourne la tête.


- Etherias ! Appelle la Professeur. Tu comptes laisser Grey seul encore longtemps ? Arrête de flirter et viens bouger ton joli p'tit cul ici !
 
Je me retourne vers la professeur, et mets mes mains en autour de ma bouche en mégaphone.


- J'arrive !
 
***

Son "joli p'tit cul" ? Je pense, surprise.
Mes yeux descendent d'eux même sur ledit "petit cul" et je rougis.
C'est vrai qu'il est joli. Musclé et sûrement ferme.
Il se retourne vers moi et je me retrouve face à son entrejambe.
Je relève vivement le regard sur son visage.

 
- Je dois y aller, dit il avec un sourire en coin.
-
Ouais, j'ai entendu.
 
Sa main glisse sur ma joue et replace une mèche derrière mon oreille.

- Tu es rouge. Ça va ?
 
Ma main attrape la sienne et je suis légèrement surprise en découvrant une douce chaleur provenant de celle ci. Je la lui relâche et rougis encore plus.

- Ça va, je murmure.
-
C'est les paroles de la prof ? Ricane le garçon en se penchant vers moi.
-
Non. C'est la vérification.
 
Il semble stupéfait.

- Tu as maté ?
 
J'acquiesce lentement en rougissant.

- Je t'imaginais pas comme ça. Mais c'est cool, sourit il. Tu veux toucher ? Propose t'il avec un sourire charmeur. Tu devrais être fière, je le propose pas à toutes les filles.
-
Non !! Vas t'en !! La prof veut te voir bouger sur le terrain ! Allez !
 
J'agite mes mains devant moi avec affolement.

- Lucy, la prochaine fois que quelqu'un te demande si tu as des amis au lycée, tu peux répondre oui. Soyons amis.
Je reste figée en le regardant tandis qu'il dévale les gradins et descend sur le terrain en dribblant avec le ballon.

 
***

Chapitre 1
Chapitre 3
.
Les Patins d'Espoir ♦ Chapitre 2

Tags : Les Patins d'Espoir - Chapitre 2 - NaLu

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.158.195) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Jinsy

    19/05/2018

    Tu m'étonne 😆

  • Nxtsu

    18/05/2018

    Jinsy wrote: "Bon bah en faite ça pouvait pas attendre demain XD
    J'adoreeeeeeeeeeee 😍 le commentaire de Natsu: "-Lucy, la prochaine fois que quelqu'un te demande si tu as des amis au lycée, tu peux répondre oui. Soyons amis." C trop mignon 😍😇😏😉😘
    "

    J'ai galéré à trouver toutes les phrases xD

  • Jinsy

    18/05/2018

    Bon bah en faite ça pouvait pas attendre demain XD
    J'adoreeeeeeeeeeee 😍 le commentaire de Natsu: "-Lucy, la prochaine fois que quelqu'un te demande si tu as des amis au lycée, tu peux répondre oui. Soyons amis." C trop mignon 😍😇😏😉😘

  • Nxtsu

    10/01/2018

    yumemi wrote: "J'ai adoré la scène où Natsu demande à ce que Tom dise pardon à Lucy, oh et aussi la scène où il arrête pas de demander à Lucy si ça va!!! Ils sont trop adorables!!!"

    Merciiiii *-* Je dois avouer que ça me plaît aussi 😏

  • yumemi

    10/01/2018

    J'ai adoré la scène où Natsu demande à ce que Tom dise pardon à Lucy, oh et aussi la scène où il arrête pas de demander à Lucy si ça va!!! Ils sont trop adorables!!!

  • Fairytail-Nalu

    09/11/2017

    j'adore !! honnêtement tu devrais faire écrivain plus tard!! j'ai hâte de voir la suite!!!

  • Nxtsu

    27/10/2017

    Fairytail-Nalu-Gruvia wrote: "J'adore les deux premier chapitre et j'ai vraiment hâte que le trosième sorte. Tu as un don pour écrire donc j'ai hâte de ire les autres écrits"

    Wow, merci beaucoup !! Ça me fait très plaisir >///<
    Je ne sais pas quand je pourrais poster la suite mais j'essayerai de poster la suite rapidement ^^

  • Fairytail-Nalu-Gruvia

    27/10/2017

    J'adore les deux premier chapitre et j'ai vraiment hâte que le trosième sorte. Tu as un don pour écrire donc j'ai hâte de ire les autres écrits

  • Nxtsu

    22/08/2017

    Lilychan wrote: "J'adore ta fiction !!! Elle est géniale !!! J'ai super hâte de lire la suite !!! Quand comptes-tu poster le prochain chapitre ?"

    Merci beaucoup !
    Je sais pas vraiment, Je suis pas trop dispo jusqu'à la rentrée. Peut être plus tard ?

  • Lilychan

    22/08/2017

    J'adore ta fiction !!! Elle est géniale !!! J'ai super hâte de lire la suite !!! Quand comptes-tu poster le prochain chapitre ?

Report abuse