Un Mineur à Vienne

Un Mineur à Vienne

Un mineur a Vienne
 
Glück auf.
Je pose ma paume sur le panneau de fer et fais la prière propre aux mineurs. Qui sait si nous reviendrons vivant de cet endroit.
On me donne une claque dans le dos.

- Je me rends compte que c'est toujours la merde quand je te vois.
- Aha, merci. Casse toi avant que je te donne un coup de pioche.
- Tu fais ça, je vais te mettre le manche de ma pelle dans le cul.
- Non, merci ! Je préfère baiser ma Luce.

Je souris à Grey, mon ami.

- Comment va-t-elle ?
- Super. Le bébé la tue mais elle tient le coup.
- En même temps, quelle idée de faire un gosse, et de ne pas laisser Lucy reposer avant sa deuxième grossesse !
- Elle en voulait deux. Je lui en ai fait deux.
- Tu es idiot. Tu aurais dû attendre.
- Attendre quoi ? On peut mourir à tout instant, dans ce métier de merde.
- Arrête avec ça.
- Quoi ? C'est la réalité.
- Tu me plombe le moral.
- Au fait, je t'ai déjà dit que Luce s'embellit de jour en jours ?
- Putain !! Déjà qu'elle était vachement bonne la dernière fois que je l'ai vue, j'imagine pas maintenant !
- C'est un avion de chasse.
- Natsu, pas encore.

Je soupire. La guerre étant toute proche, parler d'avion de guerre est encore tabou.

- Bon, on y va ?
- On a pas vraiment le choix, je grimace.

Je m'engage dans la mine, m'entassant parmi les autres miniers dans l'ascenseur en fer. Nous prenons tous, comme une tradition, une goulée d'air frai, car nous ne pourrons pas en respirer pendant toute une journée. Nous profitons un court instant des derniers rayons timides du soleil levant.
Puis nous disparaissons sous Terre.
Quand l'engin s'arrête, chaque minier prend son outil de travail et s'engage dans les couloirs sinueux et bas.
Je suis Grey, tenant ma lampe à l'huile d'une main, ma pioche de l'autre. Sans voir, je me redresse légèrement trop et me prends une planche de bois dans la tête. Je grogne et me frotte le front, sous le rire moqueur de mon ami.

- Tais toi avant que je te fasse avaler du charbon.
- Ce serait un crime de gaspiller cette richesse, mon ami, s'ensuit Jura, qui nous suit de près.

Puis il bifurque à droite et disparaît.
Je grogne en arrivant à notre regroupement.
J'attache la lampe au mur, sur un vieux clou rouillé, puis m'attèle à mon travail.
Je frappe dans la roche, extrayant toujours plus de charbon.
Un wagon passe près de moi, suivant les rails, tiré par un cheval.
Je donne de légères tapes sur l'encolure.

- Hey Happy. Toujours aussi boudeur ?

Le cheval secoue la tête, en éternuant. Je ris et charge ma récolte avant de lui donner une tape sur les fesses. Gajil, le minier qui le conduit, se remet en marche.
Le cheval le suit. Je reprends mon travail.
Frapper, extraire, rassembler, frapper, chercher, frapper, extraire, rassembler.
C'est lassant.
Je pense à ma femme, qui m'attend à la maison, Igneel dans les Bras et Liya dans le ventre.
Elle est épuisée, et berce mon fils doucement en chantant.
Je secoue la tête. J'en ai marre de ne pas être la pour elle. Elle doit se débrouiller seule avec les enfants.
Je sus, je suis fatigué et mon dos me fait mal, parce que je suis constamment penché en avant.
Du coin de l'½il, je vois Grey s'asseoir sur une roche et boire un peu.

- Envoie moi de l'eau, je dis.

Il se penche et fouille dans ma besace avant de me lancer la gourde. Je bois et lui rends avant de me remettre au travail. La pause déjeuner ne devrait pas tarder.
Je le sais, car mon estomac se tord en réclamant un sandwich au jambon. J'ai perdu toute notion du temps sous Terre.
Soudain, une odeur d'½uf pourri m'assaye les narines.

- Méthane !! Hurle un homme.

Je me penche en avant en plaçant mon haut sur mon nez. Grey se lève et court se mettre dans un renfoncement de pierre, pendant que je me calle dans celui que j'ai creusé. Je me protège la tête des bras.
Un souffle d'air chaud me parcourt, puis un bruit sourd me crève les tympans. Je gémis en fermant les yeux, avant de tousser.
La pierre s'effondre autour de moi, j'entends les cris des hommes, qui cherchent un abris ou la sortie.
La sortie.... Elle est bouchée, probablement.
Mon aile à sauté.
J'entends un hennissement et, malgré la poussière, je vois Happy courir. Mais ça ne dure pas.
Un morceau de pierre tombe sur lui, et dans un gargouillement, il s'effondre au sol, inerte.
Je retiens mes larmes en regardant la masse sombre, mais le plafond qui s'effondre me ramène vite à la réalité. Je tremble malgré moi.
Tout s'effondre dans un bruit assourdissant. J'entends Grey hurler mon nom. Je tente de lui répondre, mais la poussière qui vole autour de moi m'empêche de crier en me faisant tousser.
Je sais que je suis foutu.
 
►○◄

J'entends une explosion lointaine. Je lève les yeux de mon fils endormi, et regarde par la fenêtre. Au loin, la montagne crache de la fumée noire par l'une des entrées aux mineurs. Mon c½ur se serre.

- Natsu, je souffle, me redressant légèrement.

Igneel gémit en se tournant dans mes bras. Je lui caresse les cheveux, embrassant son front.

- Tout va bien, mon chéri...
- Mman, marmonne le garçon en accrochant le tissu de ma robe.

Je le berce tendrement, observant les femmes qui sortent précipitamment dans la rue pour rejoindre le Mont Couronné.
Ma porte d'entrée claque, Et ma voisine entre.

- Lucy ! Vous devriez y aller ! C'est l'aile de votre mari qui a pris. Allez-y, je garde votre fils, me dit-elle en prenant Igneel de mes bras.
- Merci, je lâche en me précipitant dehors.

Je cours à m'arracher les jambes, ma robe me gênant plus que Tout.
Je ne m'arrête pas, ni ne ralentis jusqu'à ce que j'arrive devant l'ouverture fumante de la montagne.
Je cherche le visage de Natsu parmi les mineurs crasseux qui sortent en titubant, certains soutenus par d'autres.
Quelqu'un vient à ma rencontre.

- Grey ! Je m'écrie en me précipitant vers lui, les larmes déjà sur les joues. Natsu...Natsu, je répète, comment va t'il ? Ou est Il ?

Il baisse le regard sur mon ventre rond, puis le glisse vers la montagne, Et ouvre la bouche pour le répondre. Ses yeux sont embués.
Je secoue la tête, horrifiée.

- Dedans, réussit-Il à souffler, la gorge nouée.
- N...Non, je sanglote. Il ne peut pas...C'est...Non, je refuse, en larmes.

Juvia me passe devant et se jette dans les bras du garçon, sanglotant de peur. Elle le serre dans ses bras.
Tandis que Moi, je ne peux serrer que le vide.
Natsu....
Je me tourne vers la bouche béante qui a emporté mon mari, Et je m'effondre sur mes genoux, incapable de supporter mon propre poids plus longtemps.
Je me mets à pleurer et à crier.
 
►○◄

Mes bras et mes jambes me font souffrir. Je n'en peux plus. Je ne veux plus me battre.
J'entends la voix de ma femme. Coincé entre les gravas, je ne peux rien faire.

- Ne pleure pas, Luce...Ne pleure pas...Je vais bien, tu sais...

Ma tête est lourde et me tourne. Je sens que je n'en ai plus pour longtemps.

- Je t'aime, Luce, je souffle. Occupe toi bien des gamins...

Ma tête tombé lourdement sur le côté et le noir envahit mes yeux et mes sens.
Je ne suis plus rien.
Un Mineur à Vienne

Via Skyrock iPhone

Tags : NaLu - Dramatique

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.59.14) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Nxtsu

    09/08/2017

    AmUtO-LoVe--3 wrote: "Oui :D"

    8D

  • AmUtO-LoVe--3

    09/08/2017

    Oui :D

  • Nxtsu

    09/08/2017

    AmUtO-LoVe--3 wrote: "De temps en temps mais je préfère rire XD"

    C'est sur, comme beaucoup, je pense ! X3

  • AmUtO-LoVe--3

    09/08/2017

    De temps en temps mais je préfère rire XD

  • Nxtsu

    09/08/2017

    AmUtO-LoVe--3 wrote: "Pour nous faire pleurer ? Non pas trop XD"

    Mais si, c'est bien, de pleurer de temps en temps :')

  • AmUtO-LoVe--3

    09/08/2017

    Pour nous faire pleurer ? Non pas trop XD

  • Nxtsu

    09/08/2017

    AmUtO-LoVe--3 wrote: "Ouf tant mieux XD de rien"

    POurtant, ça aurait été sympa...:')

  • AmUtO-LoVe--3

    09/08/2017

    Ouf tant mieux XD de rien

  • Nxtsu

    09/08/2017

    AmUtO-LoVe--3 wrote: "Non ne fais pas sa pitié ! XD Non tkt je comprends c normal ;)"

    Je n'ai pas d'inspiration pour ça de toute façon xD Merci ~

  • AmUtO-LoVe--3

    09/08/2017

    Non ne fais pas sa pitié ! XD Non tkt je comprends c normal ;)

Report abuse