Chapitre 6 : Privée de mythologie, qu'est ce qui se cache dessous ?

Chapitre 6 : Privée de mythologie, qu'est ce qui se cache dessous ?
.
Chapitre 6
« Privée de mythologie, qu'est ce qui se cache dessous ? »
 .
Une bonne demi-heure plus tard, j'arrive enfin à la grande demeure de mon père.
Je soupire, alors que l'un des agents de sécurité de la propriété m'ouvre le portail.
- Votre Père commençait à se demander où vous étiez, Mademoiselle, m'informe Taurus, l'employé.
J'ai rarement jugé les apparences des gens, mais je dois avouer que certains hommes de mon paternel étaient étranges. Il y avait déjà Taurus ; grand, les cheveux noirs, parfois parsemés de mèches blanches, il avait un piercing dans le nez, de grands yeux, et un air pervers qu'il ne dissimulait pas, ou avec beaucoup de mal. Venait ensuite Caprico, qui portait toujours une paire de lunettes de soleil, même en pleine nuit ou en hiver. Sagittarius était tout aussi étrange. Il s'occupait des écuries, mais se déguisaient la plupart du temps en cheval « pour mieux communiquer avec eux », disait-il.
Enfin bref.
Je longe l'allée de gravillons oranges, jusqu'au palier de ma porte. Je grimpe les quelques marches, et ouvre la porte.
Virgo me sourit, visiblement soulagée, et reprends le nettoyage du salon. Je me fais indiquer le bureau de mon père par l'un des cuisiniers qui met la table.
Je retire négligemment mes baskets en appuyant sur le talon, et extirpe mon pied sans défaire les lacets.
Après quoi, je dépose ma veste sur un fauteuil et monte à l'étage.
Parler à mon père n'a jamais été une grande partie de plaisir, surtout depuis l'incident.
Je cache donc ma grimace quand je toque à la porte du bureau.
- Entrez, j'entends à travers le bois épais de la porte.
Je la pousse, mal à l'aise de me retrouver dans cette pièce.
Le mur qui me fait face est entièrement fait de verre pare-balle, sans que je ne sache pourquoi. Le mur de gauche est recouvert d'étagères remplies de livres, tous plus vieux les uns que les autres.
Je ne serais pas surprise d'apprendre qu'un passage secret apparaît si l'on tire quelques bouquins dans un ordre spécial. La maison est tellement vieille qu'il existe sûrement plusieurs passages souterrains. Quand à ma droite, le mur est décoré de grands placards et tiroirs. Tous verrouillés à l'aide clefs ou de cadenas.
C'est l'une des choses qui m'a toujours intrigué. N'importe où l'on déménageait, mon père se retrouvait toujours avec ces casiers fermés.
Je n'ai jamais su pourquoi. Et si je posais une question, je n'obtenais qu'un « mange ta soupe ».
- Lucy, quelle surprise. Où étais-tu ?
- J'ai essayé de trouver mon arrêt de bus, mais je me suis perdue. Finalement, je suis venue à pied.
- Tu n'as pas demandé ton chemin ?
- Non, mais un camarade m'a indiqué que j'allais à Shinjuku au lieu de Chiyoda.
Un pli sévère apparaît sur le front de mon père.
- Tu ne t'ai pas aventurée là-bas, au moins ?
- Non. Pourquoi ?
Il balaie ma question d'un geste de la main, et m'interroge sur mes professeurs.
Aussitôt, ma langue comme à pourfendre Mme Grabstein.
- Oh, tu as sûrement dû mériter ta punition.
- Mais elle abuse, c'est le premier jour !
- Arrête de te plaindre, Lucy.
- Dans ce cas, Grabstein n'aura qu'à se le mettre où je pense, ses lignes, je grogne en m'apprêtant à quitter le bureau.
- Attends, tonne l'homme qui se lève de son bureau. Comment as-tu dit qu'elle s'appelait ?
- Grabstein, je réplique, agacée. Pourquoi ?
Encore une fois, pas de réponse. Il me fait simplement signe de sortir de la salle.
J'ai tout juste le temps de lire sur son visage de la détermination et de la colère.
Étrange.
 
Ce n'est que le lendemain que je comprends ce qu'il a fait.
Alors que je rejoins mon meilleur ami devant le lycée et qu'on arrive devant notre salle, la professeure me toise, lèvres pincées.
- Ne crois pas que c'est parce que tu ne suis plus mes cours que je vais te lâcher, Heartfilia, crache-t-elle avant d'entrer en classe.
- Hein ?
Je dévisage l'endroit où la femme étaient plantée quelques instants plus tôt, stupéfaite.
Je ne suis plus ses cours ? Mais c'est quoi, ce bordel ?
Grey me tapote l'épaule.
- Comment t'as fait pour réussir ton coup, toi ?
- J'en sais rien du tout...Je comprends même pas ce qu'il se passe. Je fais plus mythologie ?
- J'en ai bien l'impression. Chanceuse, t'aurais pu me prévenir.
Hagarde, je le regarde entrer dans la classe quand Grabstein le lui ordonne.
Je cligne des yeux comme une demeurée.
Qu'est ce que mon père a encore trafiqué ?
D'abord dubitative devant la simplicité qu'il a à changer mes cours, je me rends compte que je suis dorénavant débarrassée de ces conneries inutiles.
Je m'apprête donc à profiter de mon heure de trou pour aller traîner dans un café, quand je vois arriver quelqu'un que je connais trop bien.
- Putain.
Il s'arrête près de moi en souriant, et passe une main dans sa touffe de cheveux dressés.
- Salut. Tu as réussi à rentrer chez toi, finalement ?
- Non, j'ai dormi toute la nuit dans les toilettes du lycée, je rétorque en levant les yeux au ciel.
- Tu aurais pu m'appeler, je me serais fait un plaisir de te tenir compagnie.
- Bien sûr, et j'aurais inventé ton numéro ?
Il me sourit, taquin.
- Est-ce une façon dissimulée de me le demander ?
- Absolument pas. Je te montrais à quel point ta réflexion était stupide.
- Oh, tu me brises le c½ur, se moque-t-il avec une voix qui se veut malheureuse.
- T'es con, je dis, alors qu'il m'arrache un sourire.
Il croise ses bras musclés sur son torse.
- Voyez vous ça, Lucy sait sourire. J'en apprends tous les jours.
Amusée, je le pousse gentiment.
- Super, maintenant que t'es amoureuse de moi, explique moi pourquoi tu m'as attendu avant d'entrer chez l'autre folle ?
- Je ne suis pas-
Je me coupe en secouant la tête. Sachant qu'il m'embêtait, je ne prends pas la peine de répondre à sa provocation.
- Je ne fais plus mythologie.
Il hausse un sourcil, réellement surpris.
- Oh. Pourquoi ?
- J'en sais rien. Mon père a probablement jugé mon niveau suffisamment haut pour m'en dispenser.
Il fronce les sourcils.
- C'est pas très astucieux, commente-t-il à voix basse.
- C'est sûr que c'est toujours bien d'avoir plusieurs options pour le bac, mais je me fous de la mythologie grecque et latine.
Il m'observe, pensif.
- T'es vraiment pas au courant, hein. Ça me semble pas très intelligent de sa part.
- Pas au courant de quoi ?
Il esquive mon regard en me repoussant hors de son chemin.
- Tu m'excuseras, je suis vraiment à la bourre avec l'autre folle. Je suis pas dispensé, moi.
Je le regarde entrer dans la salle, estomaquée et furieuse.
- Putain ! Je cris, en colère que personne ne me donne les réponses que je veux.
Même cet imbécile de Natsu semble plus au courant de ma vie que moi !
.
.
.
Chapitre 6 : Privée de mythologie, qu'est ce qui se cache dessous ?

Tags : Chapitre 6 - Vous êtes tous des profiteurs

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.163.188) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Nxtsu

    23/03/2018

    fic-fairy-tail-grey wrote: "Je vais viiiiite vers la suite !"

    Fonce vers ton destin 8D

  • fic-fairy-tail-grey

    23/03/2018

    Je vais viiiiite vers la suite !

  • Nxtsu

    06/01/2018

    Kitsuma wrote: "Je n'ai pas trop d'imagination donc x3"

    C'est pas grave, fais comme tu le sens xD

  • Kitsuma

    06/01/2018

    Je n'ai pas trop d'imagination donc x3

  • Nxtsu

    06/01/2018

    Kitsuma wrote: "Oui, ça je vais en faire !"

    Fais toi plaisir xD Tu peux.meme me les proposer 8D

  • Nxtsu

    06/01/2018

    Kitsuma wrote: "Zut, mais bon tempis. x3"

    Oui xD

  • Kitsuma

    06/01/2018

    Oui, ça je vais en faire !

  • Kitsuma

    06/01/2018

    Zut, mais bon tempis. x3

  • Nxtsu

    06/01/2018

    Kitsuma wrote: "Rooo, même pas un indice ? x3 Non ? Vivement le chapitre suivant pour en savoir plus alors !
    De rien ! ^w^
    "

    Non 8D Tout sera dévoilé petit à petit :') Tu peux toujours te faire des hypothèses xS

  • Kitsuma

    06/01/2018

    Rooo, même pas un indice ? x3 Non ? Vivement le chapitre suivant pour en savoir plus alors !
    De rien ! ^w^

Report abuse